Accident mortel du TGV en Alsace en 2015 : procès requis pour la SNCF, deux filiales et trois salariés

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alsace avec AFP
 Opération de relevage de la rame d'essai TGV accidentée au nord de Strasbourg le 14 novembre alors qu'elle roulait à 350 km/h, à Eckwersheim le 15 novembre 2015.
Opération de relevage de la rame d'essai TGV accidentée au nord de Strasbourg le 14 novembre alors qu'elle roulait à 350 km/h, à Eckwersheim le 15 novembre 2015. © Jean-Marc Loos/Accident TGV Strasbourg/Maxppp

Le parquet de Paris a requis le renvoi en procès de la SNCF, deux filiales et trois de leurs employés pour le déraillement d'un TGV d'essai le 14 novembre 2015 qui avait fait 11 morts et 42 blessés à Eckwersheim (Bas-Rhin).

Le parquet de Paris a requis le renvoi en procès de la SNCF, deux filiales et trois de leurs employés pour le déraillement d'un TGV d'essai le 14 novembre 2015 à Eckwersheim (Bas-Rhin), a-t-on appris vendredi de source proche du dossier. L'accident avait fait 11 morts et 42 blessés.
Le parquet demande que la SNCF, ses filiales Systra (commanditaire des essais) et SNCF Réseau (gestionnaire des voies) ainsi que trois employés soient jugés pour "blessures et homicides involontaires par maladresse, imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité" selon le réquisitoire définitif signé le 2 août et consulté par l'AFP. La décision finale reviendra au juge qui instruit le dossier. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.