Agression au couteau près d'une école : le placement en détention provisoire du suspect requis

L'homme, interpellé après l'agression à l'arme blanche survenue jeudi 18 avril à Souffelweyersheim (Bas-Rhin) près d'un établissement scolaire, a été déféré devant le parquet ce 19 avril. Deux fillettes ont été légèrement blessées.

Un suspect, né en 1994, a été interpellé peu après l'agression au couteau, jeudi 18 avril à Souffelweyersheim (Bas-Rhin), survenue à proximité d'un établissement scolaire. Deux fillettes âgées de 7  et 11 ans ont été légèrement blessés. En marge de cette attaque à l'arme blanche. Madeline, une collégienne de 14 ans, est morte, victime d'un arrêt cardiaque lors du confinement des élèves. 

Au lendemain de son interpellation, l'homme a été déféré au parquet. Une information judiciaire a été ouverte à son encontre auprès d'un magistrat instructeur de Strasbourg, des chefs de tentatives d'homicides volontaires sur mineures de moins de 15 ans et violences volontaires sur un militaire de la gendarmerie. Son placement en détention provisoire a été requis, précise Yolande Renzi, procureure de la République, ce vendredi 19 avril. 

Couteau retrouvé

Selon une source judiciaire citée par nos confrères de l'AFP, le suspect avait frappé le militaire lors de sa fouille à la brigade de gendarmerie après son arrestation. Le couteau qui a servi lors des agressions a été retrouvé. Ses motivations restent "floues", il a évoqué un "état dépressif" et une "rupture de traitement".

Le trentenaire serait "sans antécédents judiciaires et présentant des fragilités psychiatriques d'après les premiers éléments recueillis", annonçait jeudi la procureure de la République de Strasbourg. "Aucun élément de radicalisation n'est connu le concernant et aucun élément ne permet de rattacher ces agressions à un acte terroriste".