Agression homophobe à Strasbourg : les deux militaires condamnés seront radiés de l'armée

Une procédure de radiation de l'armée a été lancée contre les deux jeunes militaires condamnés lundi 29 avril à Strasbourg pour une agression homophobe "d'une rare violence".

Deux militaires du 152ᵉ régiment d'infanterie de Colmar ont été condamnés lundi 28 avril en comparution immédiate à deux ans de prison, dont un an ferme, pour une agression homophobe "d'une rare violence". Ils font également l'objet d'une procédure de radiation lancée par l'armée, a annoncé mardi soir la zone de défense et de sécurité Est à nos confrères de l'AFP.

Ils "étaient encore en période probatoire" qui dure "six mois". L'un était entré dans l'armée en février, l'autre en mars.

Dans la nuit du 26 au 27 avril, les deux militaires, âgés de 19 et 21 ans, ont agressé un homme à la station de tramway Rotonde, dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg.  La victime, âgée de 28 ans, a été rouée de coups, jetée au sol, projetée contre les parois vitrées par les agresseurs en état d'ébriété.  La victime souffre notamment d'un traumatisme crânien, d'un tympan percé et de dents déchaussées.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité