L'ancien directeur de la police du Bas-Rhin, Jean-François Illy, limogé

Jean-François Illy, ancien directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin, lors d'une rencontre avec Manuel Valls. / © GERARD JULIEN / AFP
Jean-François Illy, ancien directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin, lors d'une rencontre avec Manuel Valls. / © GERARD JULIEN / AFP

Jean-François Illy, ancien directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin, a été démis de ses fonctions ce mercredi 8 janvier. D'après une enquête de l'IGPN, il est soupçonné d'avoir utilisé son chauffeur et sa carte bancaire de service à des fins personnelles.

Par Léna Romanowicz

L'actuel directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) des Alpes-Maritimes, Jean-François Illy, a été limogé ce mercredi 8 janvier a annoncé le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, lors des voeux du syndicat Unsa-police. 

Alors qu'il occupait la fonction de directeur départemental de la sécurité publique du Bas-Rhin entre 2012 et 2019, il est soupçonné d'avoir utilisé sa carte bancaire ainsi que son chauffeur "pour des activités et des frais non professionnels", indique l'AFP. L'ancien directeur avait fait l'objet d'une enquête de plusieurs mois menée par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour déterminer ses malversations.
 
 

"Un management de la terreur"

"Extrêmement craint au sein des personnels" de la DDSP du Bas-Rhin, Jean-François Illy, 55 ans, y menait "un management de la terreur, qui a conduit à ce que personne ne parle et qu'il y ait une sorte d'omerta autour de tout cela", a commenté une source policière locale", indique l'AFP. Plus tôt dans sa carrière, il était pourtant surnommé "commissaire courage" par les médias, après avoir été roué de coups par des jeunes qu'il tentait de calmer, lors des émeutes à Villiers-le-Bel en novembre 2007.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus