Le Centre funéraire de Strasbourg anticipe et se met aux normes

Le pôle funéraire de Strasbourg a décidé d'investir plus d'1 million d'euros dans le crématorium de la ville. Objectif :  offrir au public un meilleur accueil mais aussi respecter davantage l'environnement.

Par Cécile Poure

C'est l'un des plus gros investissements que le centre funéraire de Strasbourg ait jamais réalisé. 1 million 300 euros ont été dépensés pour mettre aux normes cet établissement veillissant.

Parmi les nouveautés, un four de crémation élargi. 1,05 au lieu de 80 cm de largeur. Cela peut paraître anodin mais grâce à cela le Centre funéraire peut désormais prendre en charge les personnes en surcharge pondérale. Un phénomène de plus en plus fréquent. Une question finalement d'égalité face au décès.


Un nouveau système de filtration


Autres aménagements : des rampes d'accessibilité pour les personnes en situation de handicap et surtout un nouveau système de filtration.
Initié il y a deux ans,  il permet de limiter la pollution de l'air après les crémations grâce à des filtres qui retiennent les métaux lourds comme le mercure ou le monoxyde de carbone.

1.3 millions d'euros d'nvestissements pour le Centre Funéraire de Strasbourg
1.3 millions d'euros d'nvestissements pour le Centre Funéraire de Strasbourg - France 3 Alsace  - Un reportage de J. Blanquart et T. Sitter. Interview : Xavier Maillard, Directeur général du crématorium de Strasbourg - Mathieu Grotard, Responsable technique

Grâce à ces investissements, le crématorium de Strasbourg est désormais aux normes bien avant la date limite de février 2018.
Il rejoint ainsi celui de Mulhouse, le tout premier à s'être équipé.
Ici, près de 3000 crémations sont réalisées tous les ans. 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus