"De la confiture pour les tartines" : à Strasbourg, l'association Caritas Alsace lance un appel au don

En manque de confitures depuis la fin du confinement, l'association Caritas appelle à la solidarité des Strasbourgeois. Tous les matins, les bénévoles de la permanence de l'Arc-en-Ciel distribuent gratuitement des petits-déjeuners aux sans-abris et aux personnes dans le besoin.

Un bénévole de Caritas Alsace et un bénéficiaire après la distribution du petit-déjeuner en avril 2020.
Un bénévole de Caritas Alsace et un bénéficiaire après la distribution du petit-déjeuner en avril 2020. © Caritas Alsace
Avec le confinement et la baisse des dons alimentaires, les pots de confiture sont devenus rares lors des petits-déjeuners organisés par la permanence d'accueil Caritas à Strasbourg. Pour pallier ce manque, l'association caritative appelle au don de confitures, industrielles ou maison.

Environ 100 personnes démunies, à la rue, ou isolées, viennent chaque jour prendre leur petit-déjeuner à la permanence Caritas de l'Arc-en-Ciel, qui s'est transformée en drive depuis le confinement. Au menu le matin : pain, céréales, boisson chaude, jus d'orange, mais aussi confiture.
 

Dons de confitures

"En sortant du confinement, notre stock alimentaire a baissé, en confiture on est vraiment en manque", lance la chargée de communication Claire Byrski. Tous les parfums sont évidemment acceptés, la seule condition étant de mettre la date limite de consommation sur le couvercle du pot s'il s'agit d'une confiture fait maison. Entre quatre et cinq bénévoles se relayent à tour de rôle chaque matin pour offrir aux personnes dans le besoin leur premier repas, et parfois le seul, de la journée. Il est servi du lundi au vendredi entre 8 heures et 9h30 toute l'année, le samedi de septembre à juin, et le dimanche du premier week-end de l'Avent à Pâques.
 

"Il y a toujours un élan de solidarité en Alsace"

Caritas Alsace tient à remercier les personnes qui ont continué à donner (à distance) pendant le confinement ainsi que les nouvelles recrues, dont beaucoup de jeunes et d'étudiants, qui sont venues renforcer les effectifs. "Il y a une recrudescence de jeunes bénévoles, il y a les scouts, les étudiants qui s’engagent, et plus seulement sur des projets ponctuels, c’est super. Il y a toujours un super élan de solidarité en Alsace, les gens ont déjà fait des confitures pour les amener", se réjouit Claire Byrski, qui souhaite que cette solidarité perdure "avec la crise qui pointe."
 
Bénévole et bénéficiaire de Caritas Alsace lors d'une permanence à Strasbourg.
Bénévole et bénéficiaire de Caritas Alsace lors d'une permanence à Strasbourg. © Caritas Alsace

Pour faire un don de confitures, rendez-vous à la permanence d'accueil Caritas de l'Arc-en-Ciel au 13 rue de l'Arc-en-Ciel à Strasbourg (voir le post Twitter ci-dessus). Du lundi au vendredi, de 8 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société sdf
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter