Port du masque : les approximations de Martine Wonner à l'Assemblée nationale

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin a déclaré le 2 octobre dernier à l'Assemblée nationale que "le masque ne sert à rien" en citant les CDC, sorte de conseil scientifique aux Etats-Unis. Or, ils ont toujours recommandé le port du masque.

 
Martine Wonner à l'Assemblée nationale
Martine Wonner à l'Assemblée nationale © Vincent Isore/Maxppp
L'intervention de Martine Wonner à l'Assemblée nationale le vendredi 2 octobre dernier cumule plusieurs centaines de milliers de vues sur Internet. Dans cette séquence, elle déclare que "le masque ne sert strictement à rien". Pour preuve, elle se base sur le site des Centers for Disease Control, sorte de Conseil scientifique aux Etats-Unis, qui selon elle, affirme que rien ne prouve que la Covid-19 puisse être aéroportée, c'est à dire transmissible par les voies aériennes.

"Le Center for Disease Control (CDC) vient de faire des excuses, a-t-elle déclaré. Le masque ne sert strictement à rien, mesdames et messieurs. Et le CDC, qui est l’équivalent de notre conseil scientifique et de la Haute Autorité de santé réunis, vient de prendre des mesures pour expliquer que le virus circule par manuportage, et qu’il n’a jamais été prouvé qu’il soit aérien".

En réalité, les CDC n'ont jamais été aussi catégoriques. Jusqu'au mois de septembre, ils n'évoquaient pas les risques de contamination aéroportée, mais parlaient seulement lors de contacts proches, à moins de deux mètres. Le 18 septembre dernier, les CDC modifient légèrement leur position par un texte publié sur leur site. Ils y écrivent que le virus peut également se transmettre par de "petites particules comme les aérosols", évoquant donc explicitement la transmission aéroportée.

Les Centers for Disease Control ont toujours recommandé le port du masque 

Mais quelques jours plus tard, le site revient à la version précédente, expliquant que le texte publié le 18 septembre était en réalité un brouillon. Le responsable des CDC en charge de la Covid présente ainsi ses excuses au public, pour avoir publié un texte par erreur. "C’était une erreur de la part de notre agence, et je m’excuse au nom du CDC", déclare-t-il. Mais entretemps, de nombreux médias, en particulier aux Etats-Unis diffusent de fausses informations prétendant que les CDC présentent leurs excuses pour avoir "toujours trompé le public" au sujet de la transmission du virus par aérosols. Une version erronée également relayée par Martine Wonner qui prouve, selon elle, l'inutilité du masque. 

Aujourd'hui, le site des CDC relate que le virus : "se transmet principalement par contact proche entre personnes", "peut se transmettre parfois par aérosols" et "se transmets moins souvent par contact avec des surfaces contaminées". Quoi qu'il en soit, les CDC ont toujours recommandé le port du masque. 

Martine Wonner de son côté tient à rappeler qu'elle n'est pas anti-masque. "Bien sûr qu'il faut porter le masque dans un milieu clos, déclare-t-elle. Mais le porter 24h/24 dans l'espace public n'a aucun sens". La députée avait été exclue du groupe LREM à l'Assemblée Nationale au printemps dernier après s'être opposée au confinement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société