Covid19 - Allemagne : à Kehl, ville frontalière de Strasbourg, à peine rouverts, les commerces referment

Après plus de deux mois et demi de fermeture, les commerçants de Kehl avaient rouvert le 8 mars. Mais ils refermeront partiellement leurs portes samedi 20 mars. Il faudra prendre rendez-vous. En cause, le taux d'incidence de l'arrondissement de l'Ortenau  bien au-dessus du seuil critique de 50.

Les boutiques sont toutes ouvertes ce jeudi 18 mars 2021 dans le centre de Kehl... mais plus pour longtemps
Les boutiques sont toutes ouvertes ce jeudi 18 mars 2021 dans le centre de Kehl... mais plus pour longtemps © Florence Grandon. FranceTélévisions.

Frank Scherer, le représentant de l'arrondissement de l'Ortenau - arrondissement allemand frontalier de Strasbourg - a décidé jeudi 18 mars de rétablir des restrictions à l'ouverture des commerces dès samedi 20 mars. Il a annoncé que cette décision est imposée par le ministre de la Santé régionale de Stuttgart, au regard du taux d'incidence sur 7 jours relevé dans l'arrondissement, bien au-delà du niveau d'alerte de 50 cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants. Il est de 81,2 au 18 mars. 

Frank Scherer ne partage pas cette analyse et regrette que le taux d'incidence soit le seul critère pour ouvrir ou fermer les commerces. Il voudrait que le taux de saturation des hôpitaux soit également pris en compte, et dans l'Ortenau il n'est pas à son maximum. Au 18 mars, il restait 13 lits disponibles sur 80 dans les soins intensifs des hôpitaux du Bade-Wurtemberg, selon les données du Robert Koch Institut.

Les portes de ce commerce seront à nouveau fermées à partir de samedi. Pour faire ses achats, il faudra prendre rendez-vous.
Les portes de ce commerce seront à nouveau fermées à partir de samedi. Pour faire ses achats, il faudra prendre rendez-vous. © Florence Grandon. FranceTélévisions.

Il faut rappeler que les écoles et les commerces ont fermé leurs portes à la mi-décembre, pour ne rouvrir que le 8 mars, dans la plupart des arrondissements du Bade-Wurtemberg. Une situation compliquée à gérer Outre-Rhin, où la date de réouverture des terrasses des restaurants et cafés était en discussion, après le 22 mars au plus tôt et si le taux d'incidence n'atteignait pas le fameux seuil de 50.

Le retour à la vie normale Outre-Rhin ? A condition de rester avec un taux d'incidence inférieur à 50...
Le retour à la vie normale Outre-Rhin ? A condition de rester avec un taux d'incidence inférieur à 50... © Bundesregierung

 

"Click and Meet"

Dans les commerces non-essentiels, à partir de samedi, il faudra prendre rendez-vous selon le système "click and meet". Un rendez-vous à prendre par téléphone ou par internet en amont, pour pouvoir déambuler dans le commerce choisi et profiter du conseil des vendeurs. Un client pour 40 m2, ce sera la nouvelle règle, avec un masque chirurgical ou FFP2.

Le maire de Kehl, Toni Vetrano, regrette cette décision de fermer les commerces dans l'Ortenau et "réaffirme sa volonté de tester le plus possible en encourageant les habitants de Kehl et les frontaliers d'utiliser la possibilité de se faire tester gratuitement" (un centre de dépistage a ouvert mi-février dans la salle communale de Kehl et propose des tests rapides à tous les habitants de Kehl, ainsi qu'à tous ceux qui y travaillent).

Les libraires seront ouverts sur rendez-vous à partir du 20 mars
Les libraires seront ouverts sur rendez-vous à partir du 20 mars © Florence Grandon. FranceTélévisions.

Les musées et les librairies pourront rester ouverts sur rendez-vous. Le sport en salle et à l'extérieur est de nouveau interdit en groupe, sauf à limiter le contact à deux foyers, et maximum 5 personnes. Les enfants de moins de 14 ans peuvent continuer à pratiquer le sport en extérieur. Les écoles de musiques referment leurs portes pour les enfants de plus de 14 ans. Les coiffeurs et magasins de bricolage restent ouverts sans rendez-vous.

La carte ci-dessous présente les taux d'incidence sur 7 jours dans le Bade-Wurtemberg. C'est ce taux, quand il dépasse 50 pendant plus de trois jours consécutifs, qui détermine la fermeture/réouverture des commerces et lieux d'accueil du public :

Toutes ces mesures nouvelles dans l'Ortenau ne concernent pas beaucoup les Alsaciens : il faut toujours une "raison impérieuse" pour passer la frontière. La visite familiale, les familles qui déposent ou récupèrent leurs enfants dans le cas de gardes alternées, les rendez-vous médicaux et les frontaliers qui travaillent dans l'Ortenau : toutes ces personnes peuvent, à l'occasion d'un déplacement de moins de 24 heures, y faire également leurs courses. Pour les autres, il faudra attendre que le Bade-Wurtemberg change cette mesure, ce qui n'est toujours pas d'actualité.

Le Bandit Hotzenplotz dit "Nous sommes ouverts ! Venez faire des achats compulsifs de livres, plutôt que de PQ"
Le Bandit Hotzenplotz dit "Nous sommes ouverts ! Venez faire des achats compulsifs de livres, plutôt que de PQ" © Florence Grandon. FranceTélévisions.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
outre-rhin international allemagne confinement santé société covid-19 économie