A la Grande mosquée de Strasbourg, une rupture du jeûne collective et solidaire

Plusieurs dizaines de personnes viennent rompre le jeûne ensemble dès le coucher du soleil / © France 3 Alsace
Plusieurs dizaines de personnes viennent rompre le jeûne ensemble dès le coucher du soleil / © France 3 Alsace

Le ramadan a débuté samedi 27 mai en France. A Strasbourg, la Grande mosquée propose de rompre le jeûne collectivement. Un moment de solidarité et de partage entre fidèles. 

Par Auberie Perreaut

Le ramadan (saoum), l'un des cinq piliers de l'islam, tombe cette année au printemps. Une période où les jours sont les plus longs, les températures élevées. Et le jeûne, d'autant plus contraignant pour les fidèles. 

Pendant près d'un mois, des millions de musulmans s'abstiennent de manger, boire, fumer ou avoir des relations sexuelles, de l'aube jusqu'au coucher du soleil. 
Les fidèles qui en sont exemptés (enfants, personnes âgées, malades,...) peuvent compenser par des dons, un jeûne ultérieur,...
 

500 personnes dès le premier soir 


A la Grande mosquée de Strasbourg, la plus importante de France métropolitaine, les fidèles se retrouvent pour l'iftar, la rupture du jeûne, après la quatrième prière de la journée.

© Y. Gourlay
© Y. Gourlay



Un moment de partage qui a réuni 500 personnes dès le premier soir. Les plats, distribués gratuitement, sont concoctés par les bénévoles grâce aux dons de commerces et de fidèles. C'est l'un des principes du ramadan : la solidarité. 


Rupture du jeûne collectif
Reportage - Rupture du jeûne collectif - France 3 Alsace - Y. Gourlay & E. Gambette


Autour de la table, des réfugiés albanais et syriens, des personnes démunies et plusieurs religions. Près d'un tiers d'entre eux ne sont pas musulmans.
Le soir du mercredi 31 mai, les représentants des différents cultes sont venus se joindre à la fête. 
 

© Y. Gourlay
© Y. Gourlay



La Grande mosquée concluera ce mois de ramadan en organisant l'Aïd el-Fitr, la "fête de la rupture du jeûne", collectivement, le 24 juin. 
 

Des horaires bien précis.

La rupture du jeûne s'effectue chaque jour à un instant précis, correspondant à la tombée du jour. 
Les horaires du ramadan, établis par la Grande mosquée de Paris, sont adaptés à chaque région. Ces variations se basent sur les mois lunaires et le calendrier islamique.
A Strasbourg par exemple, ils sont avancés d'une vingtaine de minutes. Les horaires peuvent ainsi différer de quelques minutes entre des villages voisins. 

Les horaires de prière du Bas-Rhin
L
es horaires de prière du Haut-Rhin 

Sur le même sujet

A 31 : le débat continue

Près de chez vous

Les + Lus