Incendie du centre équestre d'Eckwersheim - “Il y a beaucoup de questions à se poser”

L'incendie a ravagé le manège du centre équestre d'Eckwersheim, 2000 mètres carrés sont partis en fumée. / © Emmanuelle GAMBETTE. France 3 Alsace.
L'incendie a ravagé le manège du centre équestre d'Eckwersheim, 2000 mètres carrés sont partis en fumée. / © Emmanuelle GAMBETTE. France 3 Alsace.

Vers 2h du matin ce dimanche un feu important s'est déclenché au centre équestre d'Eckwersheim, près de Strasbourg, ravageant deux bâtiments. C'est le troisième incendie de ce type dans la commune en l'espace d'un mois et demi. De quoi faire s'interroger les élus et les habitants.

Par Loic Schaeffer

Le brasier est éteint mais les questions commencent à brûler les lèvres des habitants et des élus, après le troisième incendie en deux mois qui frappe Eckwersheim, près de Strasbourg.

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2h, ce sont deux bâtiments du centre équestre, le club-house ainsi que le manège, qui sont partis en fumée, soit une surface de 2.100 mètres carrés. Une cinquantaine de chevaux ont été évacués à plusieurs dizaines de mètres du site, situé 1 route d'Olwisheim, et trois des quatre personnes présentes sur les lieux au moment des faits ont inhalé de la fumée avant d'être évacuées à Hautepierre dès l'arrivée des secours. Le quatrième individu est indemne. 

Pour Etienne Wolf, conseiller départemental, présent sur les lieux ce matin, cela commence à faire beaucoup: "C'est un nouveau coup dur, le troisième en quelques semaines. Il y a beaucoup de questions à se poser. "On pensait que le premier incendie était accidentel, mais là…"

L'origine des trois incendies n'est, à ce jour, pas encore connu.
 

Des habitants inquiets

Après les flammes qui ont détruit la ferme Au jardin des 4 saisons à Eckwersheim le 30 juin dernier, puis celles, deux jours plus tard le 2 juillet, qui ont ravagé le club house du club de football du village, c'est au tour du centre équestre d'être touché. Une situation qui interpelle d'autant plus que les trois sites sont situés dans un périmètre très restreint, à quelques dizaines de mètres les uns des autres. 

"Les habitants sont inquiets. Je me mets à la place des élus locaux et de la population. Ils ont besoin d'aide. J'ai déjà été en contact avec le Conseil départemental pour voir comment on peut soutenir à notre manière la commune", ajoute Etienne Wolf. 

En attendant, c'est une nouvelle nuit cauchemardesque qu'ont vécue certains riverains. Une cavalière raconte: "Mon coach m'a appelé à deux heures du matin en me disant de venir rapidement parce qu'il y avait le feu au centre. Je suis venu le plus rapidement possible de Vendenheim, juste à côté. On a tout fait pour faire sortir les chevaux. Il fallait faire vite. On a tout fait pour les éloigner le plus possible. Les animaux étaient stressés et ne comprenaient pas ce qu'il se passait. Heureusement que l'incendie n'a pas touché les écuries"

45 pompiers de différentes unités du secteur ont été mobilisés sur cette opération.

A lire aussi

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus