Un laboratoire pharmaceutique a-t-il fait perdre un financement à la ligue contre le cancer ?

Le groupe pharmaceutique Lilly a-t-il fait pression sur les courses de la Strasbourgeoise ?
Gilbert Schneider Président de la Ligue contre le cancer du Bas-Rhin; Véronique Delvolvé-Rosset Directrice de la communication, des affaires publiques et gouvernementales - Lilly; Claude Schneider Président de l’Office des sports et de l’association des courses de Strasbourg-Europe - France 3 Alsace - Marie Coulon et Didier Bert

Les fonds de la course la Strasbourgeoise ne seront désormais plus reversés à la ligue contre le cancer du Bas-Rhin. Cette décision des organisateurs fait suite à un conflit entre l'association et le groupe pharmaceutique Lilly, principal financeur de l'événement.

Par France 3 Alsace

Depuis cinq ans, les bénéfices de la course caritative de la Strasbourgeoise, qui se tient en octobre, sont reversés à la ligue contre le cancer du Bas-Rhin. Une opération qui a rapporté en cinq ans près de 240 000 euros. Mais cette année, la ligue ne recevra pas un centime.

En cause, une campagne de la ligue nationale contre le cancer de 2016 qui dénonce le prix des médicaments et s’attaque aux bénéfices des laboratoires pharmaceutiques.



Suite à cette campagne, le laboratoire pharmaceutique Lilly, qui finance 10% du budget de la course, aurait fait pression sur les organisateurs de la course pour qu’ils trouvent un autre bénéficiaire que la ligue contre le cancer du Bas-Rhin.

Une forme de vengeance de la part du laboratoire pour cette campagne qu’il estime avoir porté atteinte à son image.

Pour le président de la ligue départementale, Gilbert Schneider, il s’agit d’une décision punitive, puisque cette campagne avait été lancée par la ligue nationale et non départementale.

De son côté, le laboratoire Lilly qui possède l'un de ses plus grands sites industriels à Fegersheim (Bas-Rhin) évoque une campagne de communication particulièrement choquante, mais se défend de toute forme de pression.

Ça a été perçu en interne de façon dénigrante

Directrice de la communication de Lilly

Pourtant l'association organisatrice de la course avoue ne pas vraiment avoir eu le choix. Via sa fondation le laboratoire finance plus de 10% du budget de la course et constitue donc un partenaire incontournable. Pour Claude Schneider, président de l’Office des sports et de l’association des courses de Strasbourg-Europe le message du laboratoire a été clair.

Ils m’ont dit "on vous soutient pour cette année, parce que c’est une opération déjà engagée mais pour l’an prochain il serait bon de revoir l’attributaire de la somme d’argent qui en sort".

L’organisation de la Strasbourgeoise a donc choisi de ne plus verser leurs bénéfices à la ligue contre le cancer, conformément à la volonté du laboratoire.



Les fonds de la prochaine Strasbourgeoise seront reversés au futur Institut régional du cancer d'Hautepierre.





A lire aussi

Sur le même sujet

En attendant les Pyrénées !

Les + Lus