Marché de Noël de Strasbourg 2022 : découvrez le dispositif de sécurité mis en place

Publié le
Écrit par Joffray Vasseur .

Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin, et Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, ont dévoilé, ce mercredi 16 novembre, le dispositif de sécurité du marché de Noël. Peu de changements au programme de l’édition 2022, seules deux stations de tram supplémentaires seront fermées de 11h à 20h.

Alors que les enfants attendent sagement leurs cadeaux au pied du sapin, la ville de Strasbourg commence à frémir et à s’impatienter. L’édition 2022 du marché de Noël débutera le 25 novembre et avec lui se mettra en place un dispositif exceptionnel pour assurer la sécurité des deux millions de touristes qui déambuleront dans les allées. Il a été dévoilé lors d’une conférence de presse, ce 16 novembre, par la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, en compagnie de Jeanne Barseghian, maire EELV de la Ville. 

Le dispositif mis en place sera similaire à celui qu’ont connu les Strasbourgeois l’an passé. "Ce sont plus de 1000 personnes qui assureront la sécurité du marché de Noël cette année", indique la préfète. Ils filtreront ainsi tous les points d’accès à la Grande Île avec des contrôles aléatoires de personnes. Les valises et gros bagages seront, eux, systématiquement fouillés par les autorités. 

Un quadrillage du marché sera mis en place et permettra aux patrouilles pédestres d’être mobilisées dans les rues et le long des chalets. "L’importance est de garantir la circulation des personnes pour assurer leur sécurité", explique Josiane Chevalier. Les allées plus aérées et plus fluide mises en place l’an passé seront maintenues pour faciliter le travail des secours sur place. 

L'opération Sentinelle de l’armée française sera aussi renforcée à Strasbourg lors du début de l’événement et lors de la deuxième quinzaine de décembre. Avec un risque toujours accru de menace terroriste, le déploiement en permanence des forces de l’ordre permettra d’intervenir immédiatement si un événement était amené à se produire. 

De son côté, la municipalité mettra à disposition 40 agents de la police municipale, qui seront placés aux points de filtrage de la Grande Île. Ce dispositif sera également complété de 6 unités de forces mobiles, des effectifs de police aux frontières, 96 agents privés et une équipe de démineurs. La vidéoprotection de la Ville sera également utilisée par les moyens de renseignements afin d’assurer la sécurité des visiteurs. 

Fermeture de deux arrêts de tram supplémentaires

Au niveau de la circulation, peu de changements pour ceux qui ont assisté à l’édition 2021. Le stationnement sur la Grande Île sera interdit du 24 novembre au 24 décembre 18h. Les véhicules n’auront pas non plus le droit d’y circuler, chaque jour, de 11h à 20h, sauf si vous êtes en possession d’une autorisation spécifique. Les points d’entrée seront : le pont du corbeau, le pont de l’abattoir, le pont Paris-Sébastopol et le pont de la fonderie. Les sorties se feront, elles, sur le pont Saint Nicolas et le pont du théâtre. 

Nous garantissons la circulation des trams comme l’an passé sur la Grande Île

Jeanne Barseghian, maire EELV de Strasbourg

Concernant les transports en commun, l’importance affichée par la maire de Strasbourg et la préfète est de laisser les Strasbourgeois circuler dans leur ville. "Nous garantissons la circulation des trams, comme l’an passé, sur la Grande Île", annonce Jeanne Barseghian. 

Outre, Broglie qui sera fermée, comme l’an passé, durant toute la durée du marché de Noël, deux autres arrêts viennent s’ajouter à la liste. Les stations Alt Winmärik et Langstross Grand’Rue seront inaccessibles au public, chaque jour de 11h à 20h durant toute la période des festivités. "Le filtrage et les flux étaient incompatibles sur ces deux arrêts", explique la préfète. 

Les cyclistes sont invités, eux, à privilégier le contournement de la Grande Île autant que possible. Malgré la joie et le bonheur de se retrouver aux abords des chalets du marché de Noël, les autorités recommandent d’être vigilants et de signaler tout comportement suspect en contactant le 17. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité