• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Marché de Noël de Strasbourg édition 2018 : les 10 choses à savoir

La décoration du grand sapin de la place Kléber est en cours. / © Philippe Dezempte, France 3 Alsace
La décoration du grand sapin de la place Kléber est en cours. / © Philippe Dezempte, France 3 Alsace

La Ville a dévoilé ce lundi 5 novembre les grandes lignes de l'édition 2018 du marché de Noël de Strasbourg. Lumières, animations, parrainage... on vous dévoile tout.

Par Vincent Ballester

Il ne reste plus que quarante-neuf jours avant Noël... et beaucoup moins pour mettre en place le marché de Noël de Strasbourg. Le maire de Strasbourg, Roland Ries (PS), était assisté de ses adjoint(e)s pour présenter ses grandes lignes à l'hôtel de ville, place Broglie, ce lundi 5 novembre 2018. France 3 Alsace a relevé les 10 points qui méritent votre attention.
 
 
 

1/ Le calendrier dévoilé

Le marché de Noël de Strasbourg ouvrira le vendredi 23 novembre, et s'achèvera le lundi 24 décembre. Cette date est étendue jusqu'au jeudi 30 décembre pour la partie du marché de Noël se trouvant au pied de la cathédrale. 
 


2/ Un pays hôte bien trouvé

Cette année, le pays qui sera mis à l'honneur sera la Finlande, connue pour être la patrie du Père Noël. Exit l'Islande et ses karaokés de la mort qui tue, place à un grand tipi finlandais qui sera planté sur la place Gutemberg. Il sera possible d'y déguster des spécialités culinaires ou visionner divers films d'animation."Mais pas de sauna", déplore le maire.
 


3/ Un double parrainage

Il n'y aura pas un, mais deux parrains cette année. Ou plutôt, une marraine et un parrain. Il s'agit de la chanteuse Jeane Manson et du ténor Vincent Niclo. Qui auront la tâche d'inaugurer les illuminations de Noël, y compris celles du grand sapin de la place Kléber: ce sera le vendredi 23 novembre à 17h30. Si vous ne connaissez pas encore la voix de Vincent Niclo, vous pouvez vous rattraper en la découvrant dans la vidéo ci-dessous.
 


4/ Quatre zones pour contenter tout le monde

Le mot d'ordre cette année, pour le premier adjoint Alain Fontanel, est de faire "un marché de Noël pour tous, 100% authentique". Il sera décomposé en quatre zones :
  • La zone du coeur de Noël (place Kléber), autour des valeurs de Noël comme le partage. Les enfants adoreront la patinoire, dressée devant l'Aubette; et le partage sera à l'honneur, par exemple avec un chalet tenu par des chefs cuisiniers réfugiés.
     
  • la zone du Noël magique (place Broglie, à la Petite France, et autour de la cathédrale), autour de l'authenticité. On y retrouvera les animations autour de la Finlande, des crèches, mais aussi des choeurs qui entonneront de nombreux chants.
     
  • La zone du Noël secret (places Saint-Étienne et Gayot), autour de l'envie de se retrouver à l'écart en famille ou entre ami(e)s. De nombreux ateliers et spectacles y auront lieu, et il sera même possible de décorer soi-même le sapin (voir plus bas).
     
  • La zone du Noël autrement (places Grimmeissen et des Meuniers), autour des façons de fêter Noël de manière alternative. Les petits producteurs et artisans y seront mis à l'honneur, aux côtés du marché OFF qui prône des festivités à l'aide du commerce équitable et de l'économie sociale et solidaire. 



5/ Trois grands sapins

Ils vont faire de l'ombre au grand sapin de la place Kléber. L'adjoint au maire (PS) Mathieu Cahn précise que sa décoration avance, et qu'elle se passe sans encombre: "Je vous rassure, tout va bien! Je croise les bois... enfin, je croise les doigts, et je touche du bois." Le sapin de la place Kléber sera décoré sur le thème de la lettre au Père Noël: y seront accrochés des caractères d'imprimerie, des enveloppes, des cachets de cire...
 Mais ce sapin aura de la concurrence. Place Gayot (zone du Noël secret), un sapin "participatif" consistera en une structure en aluminium haute de dix mètres. Elle pourra accueillir pas moins de 87 petits sapins naturels que le public pourra décorer à sa guise grâce à divers ateliers encadrés par des associations.

Un autre sapin bien spécial se trouvera place Grimmeissen (zone du Noël autrement). Fait de bois et de tubes LED, la luminosité de ce sapin "numérique" pourra être définie à l'aide d'un logiciel. Il sera illuminé tous les jours à 17 heures, pour un spectacle multicolore à chaque fois renouvelé.
 


6/ 200 arceaux à vélo supplémentaires

Pour faciliter la vie des cyclistes, les contournements de la Grande Île seront mieux indiqués, à l'aide d'une signalisation plus visible. À l'intérieur de la Grande Île, au sol, un "fil d'Ariane" sera aménagé et sa visibilité sera améliorée afin que les cylistes soient amené(e)s à passer par des zones moins fréquentées par les touristes. De plus, 150 à 200 arceaux seront installés en plus de ceux qui avaient été prévus en 2017, a indiqué l'adjoint au maire Jean-Baptiste Gernet (Génération.s).
 


7/ De nouvelles illuminations

Un dispositif lumineux spécial va être mis en place sur la flèche de la cathédrale. Pour Alain Fontanel, il s'agira presque "d'un phare dans la cité". Son élaboration (pour qu'il soit invisible) et son éclairage (pour qu'il soit respectueux) sont encore en cours. Des discussions ont encore lieu pour le moment avec pour souci de ne pas dénaturer l'édifice religieux. Le dispositif resterait sur place (il ne sera pas démonté à la fin du marché de Noël), mais serait utilisé ponctuellement. 

Les quais des Bateliers récemment rénovés accueilleront eux aussi des illuminations, toutes neuves, en forme d'étoile. Les plus grandes feront 1,50 mètre de diamètre. Un chef artistique a été engagé pour coordonner leur mise en place.
 
Des illuminations toutes neuves prendront place sur les quais. / © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Des illuminations toutes neuves prendront place sur les quais. / © Vincent Ballester, France 3 Alsace


8/ Des papas Noël en rollers

En 2017, un Père Noël en plusieurs exemplaires avaient roulé dans les rues de la ville en Vespa. Cette année, l'écologie prime, et les Vespa seront remisées au profit de rollers. Si un Père Noël se retrouve au sol, ce ne sera donc pas à cause du verglas...
 


9/ Un bâtiment pour la première fois ouvert

Nouveauté de cette année: le palais épiscopal ouvrira ses portes au public. Une crèche traditionnelle se tiendra dans sa cour. Des produits artisanaux y seront en vente, comme des bougies ou et des objets de fabrication monacale. 
 


10/ Des événements sponsorisés 

La ville de Strasbourg a fait appel aux Galeries Lafayette pour assurer le spectacle pour l'ouverture du marché de Noël. Le constructeur automobile Bugatti a également apporté sa pierre à l'édifice, en exposant place des Tripiers (zone du coeur de Noël) un luxueux modèle de voiture (il s'agit d'une Bugatti Chiron) paré de lumières de Noël. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le mot de la fin pour Théau

Les + Lus