Marché de Noël de Strasbourg : la police offre le café aux touristes

La police offre le café aux touristes de passage. / © Vincent Ballester, France 3 Alsace
La police offre le café aux touristes de passage. / © Vincent Ballester, France 3 Alsace

La police de Strasbourg a décidé d'offrir le café aux visiteuses et visiteurs du marché de Noël de Strasbourg. La distribution a eu lieu ce samedi 24 novembre, sur la place du Château, en compagnie de policières et policiers en uniforme... ou en costume de Père Noël.

Par Vincent Ballester

"Trop fort, les policiers vendent du café !" Ce touriste de passage sur la place du Château, ce samedi 24 novembre, a presque raison: en fait, le café est offert! Hier, c'était du vol de sacs, aujourd'hui, de la distribution de café: il s'agit là d'une opération de communication de la police. Une première édition a eu lieu en octobre, au centre commercial Rivétoiles de Strasbourg, avec un certain succès. Ce samedi, c'est au marché de Noël de Strasbourg que ça se passe.
 
Le brigadier et chargé de communication Joël Irion en grande conversation avec des touristes buvant un café. / © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Le brigadier et chargé de communication Joël Irion en grande conversation avec des touristes buvant un café. / © Vincent Ballester, France 3 Alsace

La "Mère Noël de la police" est postée à la cafetière, tandis que des policières et policiers vont à la rencontre des gens. En milieu d'après-midi, 250 cafés avaient été servis. C'est Joël Irion, chargé de communication à la direction départementale de la sécurité publique du Bas-Rhin, qui a eu l'idée: il l'a importée des États-Unis et du Canada, où cette pratique a déjà quelques années. 
 

Discussions à la bonne franquette

Une belle occasion pour Amandine, policière, de "donner une autre image de la police", de montrer que "derrière un policier, il y a un être humain" (qui aime le café). "On a un tous un coeur!" confirme Nicolas, un autre policier. En effet, on connait souvent la police au cours d'un accident, ou d'une enquête: des circonstances pas forcément très agréables ou positives.

C'est tout autre chose grâce au café: Amandine raconte la rencontre qu'elle a faite il y a quelques heures, avec une dame attristée d'être séparée de sa famille. Amandine l'a consolée... en lui révélant qu'elle même ne voyait sa fille qu'un week-end sur deux (sa fille ne vit pas en Alsace). Et à côté d'elle, Nicolas se met à parler d'Harry Potter avec quelqu'un arborant une écharpe de l'univers de J.K. Rowling (il est en train de relire les livres).
 

Outre ces conversations "à la bonne franquette", des dizaines d'enfants réclament des photographies avec les policiers en uniforme. Joël Irion y va de son anecdote, lui aussi: "J'avais là une dame qui voulait me donner 2 euros pour le café... Je lui dis: non, non, c'est gratuit! Alors elle range sa pièce mais elle veut me faire la bise pour dire merci!" 

À savoir que le café gratuit n'a pas attiré que des touristes... mais aussi des policiers d'Algérie, d'Allemagne, et de Belgique. Sans oublier un citoyen polonais, qui a filmé la scène: "Je vais montrer ça aux policiers dans mon pays!" De quoi semer des grain(e)s... de café.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus