CARTE - Marché de Noël de Strasbourg: une réouverture sous haute surveillance

Désormais il n'y aura plus que 15 points d'entrée dans l'hypercentre de Strasbourg. / © Document remis
Désormais il n'y aura plus que 15 points d'entrée dans l'hypercentre de Strasbourg. / © Document remis

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est venu jeudi soir l'annoncer en personne: le marché de Noël rouvre après deux jours de fermeture. Malgré la traque, le marché rouvrira avec de nouveaux horaires et des mesures de vigilance renforcées.

Par Daniel Gerner

Malgré la fin de la traque, les mesures de sécurité renforcées restent d'actualité pour le marché de Noël de Strasbourg. Les décisions annoncées jeudi soir déjà comprennent des horaires allégés et un nombre réduit de check-point d'entrée. "Ces mesures permettront de mobiliser plus de forces de l'ordre sur des plages réduites," confirme Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg.


Plus que 15 points d'entrée, fermeture à 20 heures tous les jours

Le nombre de points de passages pour entrer sur dans l'hyper-centre passe de 19 à 15. Les horaires seront également ramenés de 11h à 20h tous les jours. Il n'y aura donc plus d'ouverture tardive les week-end (21h les vendredi et 22h les samedi auparavant).
 

La circulation des tram, identifiée comme un des points faibles du quadrillage de sécurité, a été également revue. Désormais la règle de la fermeture des stations a été généralisée et calquée sur les horaires d'ouverture du marché. Les stations concernées sont Homme de Fer, Grand'Rue et Vieux Marché aux Vins. Ces stations ne seront donc pas desservies entre 11h et 20h tous les jours. La station Broglie reste quant à elle fermée 24h sur 24.
 
© Jean-Marc Loos / France 3 Alsace
© Jean-Marc Loos / France 3 Alsace

Solidarité des Strasbourgeois


Ce matin les commerçants du marché de Noël se réjouissaient de cette réouverture. "Il y a eu de la perte, les préparations, le frais... Il faut remettre en route, ravitailler. Il y a un peu de travail mais on est très contents," se réjouit Alan Cado, qui tient un stand de crêpes et de vin chaud place Broglie. "On se demande un peu si les visiteurs extérieurs vont revenir. Les gens de la campagne risquent d'être un peu timorés pendant quelques temps. Mais on ne se fait pas de soucis pour les Strasbourgeois. Ils vont avoir à cœur de démontrer leur attachement à l'institution." 

Un événement Facebook a d'ailleurs été créé pour inviter les Strasbourgeois à venir boire un vin chaud demain samedi: "Tous au marché de Noël" réunit déjà plus de 1.700 participants. Parce que "le plus beau marché de Noël doit retrouver de sa grandeur. Venez boire un verre de vin chaud ou manger au sein du marché de Noël. La mobilisation doit être forte pour montrer notre unité !"

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus