Micro-architectures, illuminations : un spectacle d'été à Strasbourg sur le thème de la nature

Publié le Mis à jour le
Écrit par ML et MH

Cette année, le "Grand spectacle d'été" de la ville de Strasbourg met en avant une "vision onirique" de la nature. Une invitation à la contemplation qui débutera le 6 juillet prochain.

Pour leur édition 2019, les illuminations d’été de Strasbourg proposeront une balade suspendue dans un monde végétal. « Hortus » veut inviter à observer la ville sous un autre angle. Pour cela, des hamacs seront disponibles à deux endroits : au niveau de la place du Château et de la façade sud de la cathédrale, et sur le quai des Bateliers réaménagé.
 
"Sur la place du Château on sera sur quelque chose de spectaculaire à partir de 22h30, tous les soirs pendant 13 minutes, détaille Mathieu Cahn, adjoint au maire de Strasbourg en charge de l’animation. Ça va tourner quatre fois donc on est sur spectaculaire, sur du volume. Sur le quai des Bateliers on va être sur quelque chose de beaucoup plus doux, de beaucoup plus contemplatif, qui invitera plus à la flânerie et à profiter du mapping de 180m de long qui sera diffusé sur les façades du Musée historique jusqu’au bout de la façade du Palais Rohan."

Des micro-architectures végétalisées, du vidéo mapping, et même un hommage à Tomi Ungerer avec le jardin merveilleux de Jean de la Lune : la conception du "Grand spectacle de l’été" a été confiée à deux équipes strasbourgeoises. Passe Muraille a pris en charge la partie événementielle, et AV Exciters l’élaboration technique. Au moyen, notamment, d’une maquette 3D. Le public pourra découvrir gratuitement cette ambiance « Slow life » dès le 6 juillet et jusqu’au 1er septembre. Le coût de l’événement s’élève à 800.000 euros, financés par la Ville et le club des entreprises partenaires.