• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Quatre députés LR du Bas-Rhin réaffirment leur soutien à François Fillon

Déplacement de François Fillon à Troyes le 07/02/17 / © Ludovic Petiot
Déplacement de François Fillon à Troyes le 07/02/17 / © Ludovic Petiot

Patrick Hetzel, Frédéric Reiss, Sophie Rohfritsch et Claude Sturni ont communiqué ce samedi leur soutien au candidat Les Républicains François Fillon, malgré sa convocation « aux fins de mise en examen ».

Par PS

« Nous n'avons pas le droit de laisser nos électeurs orphelins. Il est de notre devoir de rester unis car la division est mortelle pour notre famille politique et les valeurs qu'elle porte », c’est au nom de ces valeurs que quatre députés LR et DVD du Bas-Rhin réaffirment dans un communiqué leur soutien au candidat François Fillon.

Patrick Hetzel, Frédéric Reiss, Sophie Rohfritsch et Claude Sturni (DVD) estiment que "les primaires de la droite et du centre ont fait naître un formidable espoir dans notre pays. Celui-ci s'est incarné en François Fillon et son programme présidentiel. [...] l'union est une de nos valeurs et un critère indispensable à la réussite de ce projet. C'est pourquoi nous condamnons fermement les initiatives individuelles qui, au lieu de rassembler, divisent et sèment la zizanie."

Depuis l’annonce, mercredi, de la convocation du candidat de la droite par les juges aux fins de mise en examen, les élus qui le suivaient sont divisés.

Autre député du Bas-Rhin, Antoine Herth s’étonne de toujours figurer dans l’organigramme du candidat qu’il ne soutient plus.

L'ex maire de Strasbourg, Fabienne Keller, a redit jeudi sur notre antenne sa préférence pour Alain Juppé. Jeudi encore, le maire de Mulhouse Jean Rottner a aussi fait savoir qu'il ne soutenait plus le candidat des Républicains. Même chose pour Frédéric Bierry, le président du Conseil départemental du Bas-Rhin ainsi que pour le député bas-rhinois Laurent Furst qui ne soutiennent plus Fillon. Philippe Richert, président de la région, demande à François Fillon de se retirer.

Vendredi, la député haut-rhinoise Arlette Grosskost réaffirmait son soutien au candidat

Jeudi, une conférence de presse était organisée à Colmar pour soutenir François Fillon. Un comité de soutien a d'ailleurs été créé. Il est composé des députés Michel Sordi et Eric Straumann, du maire de Colmar Gilbert Meyer et du sénateur René Danesi.

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus