Racing Club de Strasbourg : voilà à quoi ressemblera le nouveau stade de la Meinau en 2025

Le cabinet d'architectes anglais Populous remporte le chantier de rénovation et d'extension du stade de la Meinau à Strasbourg. Ils étaient cinq cabinets de maîtres d'oeuvre en lice. A lui de transformer le stade strasbourgeois qui passera de 26.000 places actuellement à 32.500 places d'ici 2025 .

A Strasbourg, choix a été fait de rénover le stade de la Meinau, implanté dans le quartier, plutôt que d'en construire un nouveau. La question de sa connexion avec les habitants est donc primordiale.
A Strasbourg, choix a été fait de rénover le stade de la Meinau, implanté dans le quartier, plutôt que d'en construire un nouveau. La question de sa connexion avec les habitants est donc primordiale. © Populous / Rey-de Crécy / Luxigon

Le nom du cabinet d'architectes qui aura la lourde tâche de rénover le stade de la Meinau de Strasbourg a été dévoilé ce mardi 5 janvier 2020 par le Racing Club de Strasbourg, la Ville de Strasbourg, l'Eurométropole et la Région Grand Est : il s'agit du cabinet anglais Populous associé aux Strasbourgeois Rey-de Crécy. Son projet a été retenu parmis cinq propositions par le Club, la Ville de Strasbourg, l'Eurométropole, le conseil départemental du Bas-Rhin (intégré depuis dans la Collectivité Européenne d'Alsace) et la région Grand Est. 

Populous, une réputation et une expertise

Marc Keller, le président du Racing Club de Strasbourg, a précisé que ce choix avait été guidé par trois critères essentiels : la performance énergétique, la maitrise financière et l'insertion urbaine et paysagère de l'équipement dans son quartier d'origine, la Meinau.

Le nouveau stade de la Meinau est, selon Marc Keller, le président du Racing Club de Strasbourg, "un projet ambitieux et réaliste".
Le nouveau stade de la Meinau est, selon Marc Keller, le président du Racing Club de Strasbourg, "un projet ambitieux et réaliste". © Populous / Rey-de Crécy / Luxigon

Associé pour ce projet au cabinet strasbourgeois Rey-de Crécy, Populous est un cabinet d'architectes anglais célèbre pour les somptueux stades qu'il a rénové : Wembley, l'Emirats Stadium d'Arsenal ou encore Tottenham Hotspur Stadium. "Il lui appartient désormais de construire le stade de demain avec l'ambiance d'aujourd'hui", a précisé Marc Keller.

Aux côtés du Racing Club de Strasbourg, les collectivités ont débloqué une enveloppe financière de 100 millions d'euros pour le projet d'extension et de rénovation de la Meinau.
Aux côtés du Racing Club de Strasbourg, les collectivités ont débloqué une enveloppe financière de 100 millions d'euros pour le projet d'extension et de rénovation de la Meinau. © Sylvie Malal / France Télévisions

Le grand lifting tant attendu

Il s'agit d'abord d'une restructuration fonctionnelle des tribunes est, nord et ouest. Des gradins démontables permettront d’agrandir l'aire d’activité passant de 120 à 131 mètres par 80 mètres afin d'accueillir des matchs de rugby. L’objectif capacitaire du projet est de 32 000 places. Le Kop est maintenu en places debout dans la tribune Ouest. Chacune des trois tribunes aura son Fan's bar. Le Kop'in sera installé au rez-de-chaussée de la tribune est. Les travaux d'extension concerneront la prestigieuse tribune sud, tribune officielle de la Meinau.

Le vert n'est pas que dans la pelouse

Pour l'emporter, le cabinet Populous a mis en avant la sobriété énergétique de son projet. Le recours aux énergies renouvelables et l’utilisation de matériaux de réemploi limiteront son empreinte carbone. Pour la façade Sud de la Meinau, les architectes ont même imaginé réutiliser et "surcycler" des portions de fuselage d'A340 pour réaliser des brise-soleil.

La vue sud-est du futur stade de la Meinau imaginée par le cabinet britannique Populous.
La vue sud-est du futur stade de la Meinau imaginée par le cabinet britannique Populous. © Populous / Rey-de Crécy / Luxigon

La préservation de la biodiversité environnante a éte prise en compte. Le stade de la Meinau se situe au cœur d’un corridor écologique qui s'écoule le long du Rhin Tortu. Les arbres les plus anciens seront préservés. Quelques abattages sont à prévoir mais la Ville promet qu'ils seront remplacés : pour un arbre coupé, ce sont quatre ou six arbres d'essences locales qui seront replantés. Concernant les aménagements des abords du stade, et notamment la Fan zone située à l’entrée ouest, les habitants seront conviés à une première réunion d’information en février prochain. S’en suivront deux réunions de travail puis une restitution prévue en mai 2021.

2025 en vue

Les premiers travaux commenceront en juin 2022. Durant cette phase, la jauge du stade tournera autour de 23.000 personnes avec, pendant 6 mois, une limitation basse de 19.000 places. Les fans du Racing devront patienter jusqu'en septembre 2025 pour évoluer dans un cadre moderne et lumineux d'un montant estimé à 100 millions d'euros. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
racing club de strasbourg alsace football sport