Record de fréquentation pour l'expo “Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930”

Françoise Nyssen Ministre de la culture lors du vernissage de l’exposition "Strasbourg laboratoire d’Europe" / © Jean-Marc LOOS/MaxPPP
Françoise Nyssen Ministre de la culture lors du vernissage de l’exposition "Strasbourg laboratoire d’Europe" / © Jean-Marc LOOS/MaxPPP

Près de 130 000 visiteurs se sont déplacés pour venir découvrir l'exposition-événement « Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930 », présentée dans le réseau des Musées de la Ville de Strasbourg du 23 septembre 2017 au 25 février 2018, annonce la Ville.

Par M.C.

Organisé par les musées de la Ville de Strasbourg en collaboration avec l’Université de Strasbourg, le Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg et l’Institut d’Études Avancées de l’Université de Strasbourg (USIAS), ce projet a fait la part belle à une forte dynamique de coopération entre institutions et partenaires culturels strasbourgeois à travers de nombreuses manifestations culturelles et événements hors-les-murs mais également une médiation inventive et ludique, à l’adresse de tous les publics, indique la ville dans un communiqué. 359 rendez-vous ont été proposés autour de l’exposition.

Cette exposition a battu les records de fréquentation des expositions organisées par les musées de Strasbourg précise la ville. Pour rappel "L’Europe des esprits ou la fascination de l’occulte" en 2012 avait attiré près de 80 000 visiteurs au MAMCS et "Art is Arp" en 2009, 70 000. L’exposition de Daniel Buren "Jeux d’enfants, travaux in situ" avait, quant à elle, accueilli 146 000 visiteurs, pour une période de présentation plus longue, de juin 2014 à mars 2015.

Fréquentation totale « Laboratoire d’Europe » : 126 832 visiteurs dont :
  • au MAMCS : 68 606 visiteurs
  • au Musée Zoologique : 18 069 visiteurs
  • au Musée des Beaux-Arts : 31 893 visiteurs
  • Galerie Heitz / Palais Rohan : 8 264 visiteurs

Sur le même sujet

Nancy : statue du Général Drouot restaurée

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés