• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rythmes scolaires : la Ville de Strasbourg fait marche arrière et passe à la semaine de 4 jours

La majorité des écoles strasbourgeoises passent à la semaine de 4 jours. / © Alexandre Marchi, Max PPP
La majorité des écoles strasbourgeoises passent à la semaine de 4 jours. / © Alexandre Marchi, Max PPP

Finalement, ce sera la semaine de quatre jours dès la rentrée 2019 pour les écoliers et les enseignants de Strasbourg. Roland Ries, le maire de la ville l'a annoncé ce lundi après-midi, revenant ainsi sur une décision controversée de la municipalité.
 

Par CM et AR

Fini le mercredi matin travaillé : c'était une décision attendue par beaucoup d'enseignants strasbourgeois. Roland Ries, le maire de la ville a annoncé ce lundi que, dès la rentrée 2019, l'immense majorité des écoles primaires et maternelles publiques de la ville (101 sur 112), passeront à la semaine de quatre jours, à l'exception de 11 écoles qui ont - pour l'instant - choisi de rester à quatre jours et demi. Une volte-face pour la municipalité qui avait annoncé en décembre 2018 le maintien de la semaine des quatre jours et demi à la suite d'une consultation controversée.
 

Pour autant, le calendrier scolaire 2019-2020 n'est pas complètement figé, ni ce nombre de 11 écoles puisqu'un nouveau vote des conseils d'école aura lieu après les vacances de février. Roland Ries a annoncé que la Ville allait soumettre deux scénarios aux conseils d'école:
 
  • la semaine de 4 jours avec 6 heures de cours par jour
  • la semaine de 4 jours avec 5h45 de cours par jour, les heures manquantes seront compensées par une réduction des vacances, probablement celles de la Toussaint
 

De quoi satisfaire les enseignants très majoritairement favorables à cette semaine de quatre jours. Le 15 janvier 2019, près de 300 personnes - personnel enseignant et municipal travaillant dans les écoles de Strasbourg - avait manifesté contre la décision de la municipalité de rester à la semaine de quatre jours et demi, dénonçant "des résultats biaisés" de la consultation.

Soumise aux conseils d'école en janvier 2019, la proposition de la Ville de maintenir la semaine de quatre jours et demi n'a reçu que 10% des suffrages, 90% se prononcant pour la semaine de quatre jours, proposition rajoutée par l’intersyndicale enseignante. Pour plusieurs observateurs proches du dossier, si 11 écoles n'ont pas choisi la semaine de quatre jours; c'est tout simplement parce qu'elles n'avaient pas rajouté cette option (non-prévue par la municipalité) dans le questionnaire.

Avant les vacances de la Toussaint 2018, un questionnaire avait été envoyé aux familles et aux enseignants. Le dépouillement avait été très serré, sur les 8.600 réponses, 53% des parents s'étaient prononcé pour le maintien de cinq demi-journées (47% le mercredi matin et 6% le samedi matin), mais 65% des enseignants s'étaient dits favorables à la semaine de quatre jours, ce qui donnait une moyenne de 47% pour un retour à quatre jours et 48% pour un maintien de cinq jours.

A lire aussi

Sur le même sujet

Stanislas

Les + Lus

Les + Partagés