• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Start to Play: prenez les commandes du jeu jusqu'à dimanche à la CCI de Strasbourg

Start to Play attire petits et grands... / © Guillaume Legrand - France 3 Alsace
Start to Play attire petits et grands... / © Guillaume Legrand - France 3 Alsace

La 5e édition du festival du jeu vidéo Start to Play a ouvert ses portes ce vendredi 24 août au campus CCI Alsace, avenue de Colmar, à Strasbourg. L'occasion de venir jouer gratuitement entre amis ou en famille, jusqu'au dimanche 26 août.

Par Guillaume Legrand

Vous avez toujours rêvé de piloter un protojet, ces véhicules de course de la saga Star Wars? Et bien c'est possible jusqu'à dimanche, au festival Start to Play, situé au campus CCI Alsace, à Strasbourg! Pour sa 5e édition, le rendez-vous devenu incontournable du jeu vidéo investit un espace trois fois plus grand que les années passées, 6.000 à 8.000 visiteurs sont attendus. "Le festival évolue, devient plus grand, se réjouit Mathieu Bernhardt, organisateur du festival. Et il n'est plus réservé qu'aux geeks, parents et enfants peuvent jouer."
 
Des milliers de visiteurs sont attendus jusqu'à dimanche / © Guillaume Legrand - France 3 Alsace
Des milliers de visiteurs sont attendus jusqu'à dimanche / © Guillaume Legrand - France 3 Alsace


Tout l'univers du jeu vidéo

La force de Start to Play, c'est aussi de retrouver tout l'univers du jeu vidéo, de l'arcade en passant par le gaming, la réalité virtuelle. La possibilité de traverser toutes les générations avec des jeux faciles à prendre en main comme Mario Kart, toujours dans le Top 5 des ventes en France. "Il y a un gros tournoi sur Mario Kart dimanche, annonce Mathieu Bernhardt, celui qui gagne remporte une Nintendo Switch." On a tous joué au Docteur Maboul ! Et bien imaginez-vous dans un endroit effrayant... il faut saisir une clé, mais voilà, il y a une grande araignée et il ne faut surtout pas la toucher, au risque de mourir. Des sensations tellement réelles, permises par un casque de réalité virtuelle. Tout comme le poste de simulation de pilotage à 360° sur piste ou sur route.
 

Casques vissés sur les oreilles, mains agrippées sur leurs souris, doigts qui glissent sur les touches de clavier, les joueurs affrontent la machine ou bien leurs camarades en réseau. Certains sont en équipe: "Le jeu en coopération apporte de la convivialité, explique Franck Imhoff, créateur de jeu, mais il faut avoir une bonne coordination". D'autres viennent défier à Taken, ce fameux jeu de combat un contre un, un chroniqueur de La chronique du geek. Impossible de le battre, il aura fallu 80 parties pour le voir tomber face à un passionné qui s'y était déjà essayé à plusieurs reprises.
 
Certains jeux font retourner en enfance / © Guillaume Legrand - France 3 Alsace
Certains jeux font retourner en enfance / © Guillaume Legrand - France 3 Alsace
 

Soutenir les indépendants et promouvoir la création

Start to Play offre aussi un espace privilégié à des graphistes et développeurs indépendants. C'est le cas d'Eric Djingarey qui a dessiné un raton laveur dont le but est de déplacer des cubes sur des cases, pour ouvrir des portes, sorte d'escape game. "Pour se démarquer, il faut d'abord un graphisme, une pâte originale, indique Franck Imhoff, et une expérience de jeu intéressante avec une prise en main rapide." Le collectif Achencraft reproduit depuis 3 ans, pour le plaisir, le centre-ville de Strasbourg: "Nous le construisons à la main, à partir de rien, comme avec des Lego, raconte Lucas Lett. C'est une expérience visuelle et sonore, n'importe qui peut visiter Strasbourg, peu importe où il se trouve."
 

Sur le même sujet

Vincent Lambert : l'arrêt des traitements a débuté

Les + Lus