Strasbourg : attention aux contraventions de stationnement les jours de match à la Meinau

Publié le
Écrit par Anne-Laure Marie .

Finie l'indulgence, désormais les jours de match à la Meinau à Strasbourg, les voitures mal garées se verront orner d'un papillon. Les riverains, excédés, se plaignent depuis trop longtemps. Seulement, quelles solutions pour les fans du Racing qui viennent de loin?

A chaque match du Racing à domicile, les riverains ont des envies d'ailleurs. Des milliers de fans qui débarquent, le plus souvent en voiture et qui se garent où ils peuvent, c'est-à-dire n'importe où, faute de places de parking suffisantes. Trottoirs et pistes cyclables sont prises d'assaut, sans compter le balai incessant des véhicules qui cherchent désespérément une place qui n'existe pas.

Ce dimanche 6 février, les policiers municipaux étaient donc là, aux abords de la Meinau vers 15 heures, heure de la rencontre contre Nantes (remportée 1 à 0, NDLR), le carnet de contraventions à la main. Il faut dire que cela fait plusieurs semaines maintenant qu'elle fait de la prévention, place désormais à la verbalisation. 

"Si aujourd'hui nous en sommes à la verbalisation, c'est parce que les riverains n'en pouvaient plus que certains se garant par exemple, devant leur porte cochère, les empêchant carrément de sortir de chez eux ou ou sur les pistes cyclables", explique Pierre Ozenne, l'adjoint en charge des voiries à la ville de Strasbourg.

Les supporters ont essayé d'anticiper

"On s'y est pris tôt justement à cause de ça, nous confie ce supporter du racing, on a entendu qu'ils allaient verbaliser, donc on est partis plus tôt et on a pu trouver une vraie place". "Cette fois ci, c'était plus compliqué pour trouver, nous raconte cette autre supportrice, je me suis garée très loin, pour avoir une place autorisée, parce que je comprends que les riverains soient embêtés et donc ça ne me dérange pas de me garer loin".

Pour cet autre fan en revanche, c'est l'incompréhension, "y a certains habitants qui jouent le jeu, qui acceptent qu'on se gare devant chez eux mais d'autres non alors qu'on est là une fois de temps en temps, les jours de match à domicile", peste-t-il.

Parce que le souci, c'est le manque de places de stationnement aux alentours de la Meinau. 

Pierre Ozenne est bien conscient du problème. "Il est évident qu'on ne peut pas toujours se stationner au plus proche, c'est pour cela qu'il y a des tarifs spéciaux les jours de match et la possibilité de se garer dans les parkings relais tram". Reste que le nombre de rames est insuffisant les dimanches. 

"En effet, concède l'adjoint au stationnement. C'est pour cela que dans le cadre du projet de réaménagement du stade de la Meinau figure une amélioration du service de tram en renforçant la station Krimmeri." Ce n'est pas pour tout de suite donc. En attendant, les jours de match, ce qui viennent de loin vont décidément devoir prendre leur mal en patience.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité