Strasbourg : brûlées au 3e degré lors d'une prise de sang, six personnes portent plainte

Plusieurs personnes ont été victimes de brûlures, dont certaines au troisième degré, lors d'une prise de sang dans un laboratoire strasbourgeois vendredi et samedi. Une partie d'entre elles a porté plainte ce lundi pour "blessures involontaires". 
 
Prise de sang
Prise de sang © Alexandre Marchi / Max PPP
Une simple prise de sang effectuée vendredi et samedi dans un laboratoire de la capitale européenne a provoqué une brûlure au bras, au troisième degré chez huit personnes sur onze. 
 
Après être revenues au laboratoire, certaines d'entre elles ont été prises en charge au NHC (Nouvel hôpital civil) de Strasbourg. Une partie des victimes avait déjà porté plainte pour blessures involontaires au cours du week-end, d'autres le font ce lundi auprès des services de police strasbourgeois.
  

Un "désinfectant" qui brûle la peau

Le produit responsable des brûlures serait un désinfectant qui aurait été mélangé à de la soude."C'était une brûlure de type produit chimique, une tache rouge, noirâtre selon les patients" explique la biologiste. "La soude s'est trouvée dans le flacon désinfectant. Je n'ai jamais vu ça, ça fait trente ans que je travaille, ça n'était jamais arrivé." L'employé a été mis à pied.


Investigations de la police 

Dès les premiers dépôts de plainte déposés, une procédure judiciaire a été déclenchée. Une unité de recherche judiciaire de la sûreté départementale, s'est rendue sur place ce week-end. Objectif: faire les constatations dans le laboratoire incriminé. Il s'agit dans ce cas d'une équipe de policiers spécialisés dans "l'atteinte aux personnes et aux biens". (La sûreté départementale se compose en tout d'une centaines de personnes, dont une trentaine appartient à l'unité de recherche judiciaire). L'analyse du produit à l'origine des brûlures est en cours. Elle devra déterminer s'il s'agit d'une erreur ou d'une malveillance. Le directeur du laboratoire sera entendu prochainement par la police.
 

Dépôt de plaintes

Toute personne qui veut déposer plainte auprès de la direction départementale de la sécurité publique peut se présenter dans n'importe quel bureau de poste ou gendarmerie. Dans le cadre du guichet unique, le dépôt de plainte sera transmis au service compétent de la direction départementale concernée. (Ce qui signifie que le dépôt de plainte peut se faire ailleurs que dans la ville où le préjudice a été subi). 
 

 

Les missions de la DDSP

La direction départementale de la sécurité publique a une mission généraliste et variée : présents H24 sur le terrain, les policiers du département assurent la protection des personnes et des biens, l'assistance à la population, la tranquillité et le maintien de l'ordre, l'information générale du préfet et du gouvernement.
Des services spécialisés dans l'investigation judiciaire sont chargés de constater les infractions à la loi pénale, de rassembler les preuves et de rechercher les auteurs, assistés dans cette mission par les agents spécialisés de police technique et scientifique.
Elle met en oeuvre des actions de prévention et un partenariat pour prévenir la délinquance en coproduction avec les partenaires institutionnels.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société accident faits divers