• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : le cirque Gruss ne viendra plus dans la capitale alsacienne

Cirque Gruss : ses chapiteaux ne se déploieront plus à Strasbourg pour cause de mésentente avec les services de la ville / © MaxPPP
Cirque Gruss : ses chapiteaux ne se déploieront plus à Strasbourg pour cause de mésentente avec les services de la ville / © MaxPPP

Dans une lettre adressée à la ville ce lundi 20 mai, le cirque Gruss annonce que sa venue à Strasbourg est la dernière. Problème de communication avec les services de la municipalité depuis trop d'années, le cirque efface donc la capitale alsacienne de sa tournée.

Par Anne-Laure Marie

Il l'a d'abord annoncé dans une lettre envoyée à la ville ce matin, lundi 20 mai, une réaction à chaud en quelque sorte. Le cirque Gruss ne déploiera plus ses chapiteaux sur le sol strasbourgeois, voilà en substance le contenu de la lettre. "La mésentente avec les services de la ville ne date pas d'hier. Tous les ans, c'est compliqué d'entrer en communication avec eux et cette année c'est  la goutte d'eau qui a fait déborder le vase", déplore Rémy Becuwe, le chargé de communication du cirque.

"Chaque année, on anticipe le traçage du grand chapiteau, deux jours avant on installe les pieux, déjà là on eu les plus grandes difficultés du monde à obtenir un accord oral qu'on a eu, on a installé nos pieux et un habitant nous apprend ce matin que nos pieux ont été retirés par les services de la ville! A cause de cette histoire on a pris un retard monstre dans l'installation de notre matériel!", ajoute déconfit Rémy Becuwe.

Tentative de conciliation

Ce que confirme Pierre Laplane, le directeur des services de la ville. Ils ont bien retiré les pieux pré-installés sur l'un des parkings de la Meinau, pour des raisons de sécurité, le Racing club de Strasbourg jouant à guichets fermés ce samedi. "Nous avons fait un message le 7 mai dernier, il doit y avoir eu un problème de communication, pour signifier au cirque Gruss qu'il ne serait pas possible de pré-installer les pieux avant le dimanche. Quant aux relations entre la municipalité et le direction du cirque, l'incident est clos", certifie Pierre Laplane.

Et en effet, Roland Ries le maire de Strasbourg et Gilbert Gruss, le directeur du cirque se sont bien parlés au téléphone. "Oui, oui, nous nous sommes parlés, ce monsieur est très charmant, il a beaucoup de travail, mais il n'y a rien d'arrangé et je vous le dis l'an prochain, on ne viendra pas à Strasbourg! Il y a énormément d'autres villes qui souhaitent nous recevoir, je ne changerai pas d'avis", assure Gilbert Gruss. Les neuf représentations strasbourgeoises entre le 22 et le 26 mai 2019 sont maintenues mais il se pourrait bien que ce soient les dernières dans la capitale alsacienne.

Sur le même sujet

Gilets jaunes : le bilan des dégâts à Reims

Les + Lus