Strasbourg classée première ville "marchable" de France

Le premier baromètre des villes marchables de France a été dévoilé ce 7 septembre. Il classe Strasbourg en 1e position des villes de plus de 200.000 habitants. Le résultat d'un questionnaire d'opinion organisé en ligne. Tout citoyen pouvait y préciser son ressenti en tant que piéton dans sa ville.
Un feu de circulation à décompte pour piétons sur un carrefour de la ville de Strasbourg.
Un feu de circulation à décompte pour piétons sur un carrefour de la ville de Strasbourg. © Jean-Marc LOOS / L'Alsace / Maxppp

C'est un baromètre inspiré de celui des villes cyclables. Un baromètre qui existe déjà en Allemagne et qui concerne cette fois les piétons et leur usage de l'espace public. Le premier du genre a été réalisé en ligne pour la France du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021 par le collectif Place aux piétons, en partenariat avec l’Ademe. Il a permis de réaliser un classement qui place Strasbourg en première position des villes de plus de 200.000 habitants, juste devant Rennes. Les deux villes obtiennent la note globale de C dans un classement allant de A à G. La lanterne rouge revenant à Marseille.

Le questionnaire comporte une quarantaine de questions. Les habitants volontaires pouvaient répondre en choisissant la ville pour laquelle ils exprimaient leur ressenti. Facilité ou difficulté à se déplacer à pied, relations avec les autres usagers de la voie publique, sentiment de sécurité décliné suivant les lieux et les publics. Même le confort de la marche est évalué. 

Les réponses et chiffres marquants

Infographie - barometre des villes marchables 2021 by France3Alsace on Scribd

"Alors que la marche, première des mobilités actives en France, s’affirme au coeur des enjeux de santé publique, de changement climatique, de mobilités, de tourisme et de vitalité sociale et économique des centres villes, le piéton demande à être davantage pris en compte dans les politiques publiques, territoriales et nationales", précisent les organisateurs de ce baromètre. Le but de Place aux piétons est double: pallier le manque d’informations concernant les besoins et souhaits des piétons et interpeler les acteurs de la ville et de la mobilité pour une meilleure prise en compte de leurs attentes.

Tableau d’évaluation des 200 villes

Baromètre des villes marchables : tableau d’évaluation des 200 villes by France3Alsace on Scribd

Des assises nationales se tiendront à Marseille le 17 septembre prochain.  À cette occasion, le détail du baromètre sera dévoilé ville par ville. Car pour l'instant il est impossible de connaître les points forts ou faibles révélés par le sondage d'opinion à Strasbourg. 

"Nous sommes heureux d'apprendre que la ville est bien notée, cela récompense probablement la piétonisation des places, comme celle de la cathédrale ou la place Saint-Thomas", se félicite André Roth, membre de Piétons 67 et du collectif Place aux piétons en Alsace. Parmi les points positifs, il désigne également la réalisation du quai des Bateliers en zone de rencontres, et la mise en œuvre d'un nouveau plan piéton.

Mais selon lui, une marge de progression existe pour améliorer la vie quotidienne des piétons. "Il y a des endroits dissuasifs". Il souhaite par exemple des zones de rencontres "légales" dans les rues sans trottoir où avec des trottoirs non praticables, où les piétons sont obligés d'emprunter la chaussée. "Actuellement, la part modale de la marche à pied n'est que de 40 % ce qui est en dessous de la moyenne des villes de cette catégorie. On sait aussi que 25% des trajets courts de moins d'un kilomètre sont encore effectués en voiture. Les principaux obstacles viennent souvent du stationnement sauvage", constate-t-il.

Les résultats complets de l'enquête

Le baromètre des villles marchables by France3Alsace on Scribd

Le nombre de participants dans la capitale alsacienne n'a pas été communiqué non plus. A l'échelle nationale plus de 43.000 questionnaires ont été remplis complètement et donc analysés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
randonnée circulation économie transports écologie environnement