Strasbourg : "vous nous tuez!", réaction des forains après l'annonce de la mairie d'un marché de Noël sans chalets

C'est un coup de tonnerre à Strasbourg, le marché de Noël 2020 se tiendra, mais sans chalets. Autrement dit, il n'aura pas lieu. Un coup dur évidemment pour les commerçants et les forains dont certains faisaient une bonne partie de leur chiffre d'affaires sur cette période.

Après les marchés de Noël sous haute sécurité, un marché 2020 sous tension sanitaire?
Après les marchés de Noël sous haute sécurité, un marché 2020 sous tension sanitaire? © Jean-Marc Loos / MaxPPP
L'annonce tant redoutée par beaucoup a eu lieu ce matin, le jeudi 22 octobre. Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg l'a annoncé dans un courrier adressé aux commerçants et dans une conférence de presse : le marché de Noël 2020 aura lieu sans chalets. Le terrorisme n'avait pas eu raison de cette tradition strasbourgeoise séculaire, le coronavirus, si.
 
La conférence de presse donnée par Jeanne Barseghian concernant l'édition 2020 du marché de Noël
La conférence de presse donnée par Jeanne Barseghian concernant l'édition 2020 du marché de Noël © Grégory Fraize / France Télévisions

"La situation sanitaire s’est dégradée, en France et en Europe, a expliqué la maire de l'Eurométropole, Strasbourg n’est pas dans une bulle. Il s'agit d'un principe de réalité: j’ai choisi l’option sans chalet". Un coup dur évidemment pour les commerçants que Jeanne Barseghian a tenu à prévenir et à rassurer dans un courrier. "Je mesure l'impact de cette décision et ses conséquences. C'est pourquoi, nous travaillons dores et déjà, en lien avec les services de l'Etat, pour mettre en place des dispositifs de soutien permettant de compenser cette suspension des chalets et les pertes occasionnées".

"Il y aura des déambulations d’artistes, un grand sapin, de la décoration mais ce sera évidemment une édition pas comme les autres", a ajouté la maire de Strasbourg.

Sur le parvis de l'hôtel de ville, rue Brûlée à Strasbourg, une foraine interpelle Jeanne Barseghian. "Vous nous tuez!", s'exclame t-elle, abasourdie par la nouvelle.
 
 
"Vous nous tuez!" s'exclame dépitée une foraine présente à la conférence de presse donnée par la mairie
"Vous nous tuez!" s'exclame dépitée une foraine présente à la conférence de presse donnée par la mairie © Grégory Fraize / France Télévisions

"On n'accepte pas cette annulation!, réagit, aterré par la nouvelle Franck Hoffmann, dont la famille est sur le marché de Noël depuis cinq générations, on n'a jamais vu ça à part en temps de guerre! C'est un cataclysme, rendez vous compte, nous avons déjà eu une année très difficile, nous comptions vraiment sur le marché de Noël, ce sont des familles entières qui sont menacées."

"Tout le monde est catastrophé, surenchérit Hezedine Ben Mourdi, forain sur le marché de Noël. C'est impensable, une décision prise sans aucune concertation. Ma fille, mes petits-enfants, tout le monde dépend de cette manifestation. Sans compter que nous n'avons pratiquement pas travaillé cette année."

Pour les forains, il est impensable d'en rester là. Ils vont se concerter, réfléchir aux actions à mener pour faire entendre leur voix. Chaque année, le marché de Noël fait venir deux millions de touristes et génère 250 millions d'euros de retombées économiques.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marchés de noël noël événements sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé société économie