Strasbourg : les moins de 18 ans voyageront gratuitement dans les transports dès le 1er septembre

Une bonne nouvelle pour les jeunes de moins de 18 ans. Ils pourront emprunter les transports en commun gratuitement dès le 1er septembre 2021 à Strasbourg. Le projet de délibération doit être soumis au vote lors du prochain conseil de l'Eurométropole le vendredi 26 février.

 Le fonctionnement de la ligne B du tram est modifié à partir de 15h ce mardi 1er décembre.
Le fonctionnement de la ligne B du tram est modifié à partir de 15h ce mardi 1er décembre. © Philippe Dezempte / France Télévisions

C'était une promesse de campagne de Jeanne Barseghian, la maire de Strasbourg : instaurer la gratuité des transports en commun pour les jeunes de moins de 18 ans dès le 1er septembre 2021. Une mesure qui sera soumise au vote lors du prochain conseil de l'Eurométropole ce 26 février. 80.000 jeunes résidant dans la capitale alsacienne pourraient en bénéficier. Un tel coup de pouce existe déjà dans d'autres villes françaises mais c'est une première pour une métropole dotée d'un réseau de tramway.

La ville explique que son objectif principal est d'améliorer la qualité de l'air à long terme. Par le biais de cette mesure, elle entend aussi favoriser la mobilité des jeunes et inciter les parents à ne plus utiliser leur voiture dans les cadre des déplacements de leurs enfants. Cela soulagera sussi leur porte-monnaie : "un couple avec des revenus de 29 550 € par an, l’équivalent de deux SMIC, et deux enfants de moins de 18 ans, bénéficiera de 550 € de pouvoir d’achat supplémentaire" selon les calculs de la municipalité

 

Une nouvelle grille des tarifs en 2022

La FNAUT Grand Est (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports) est beaucoup plus mitigée. "On n'est pas favorable à la gratuité des transports" explique son président, François Giordani. "Il faut revoir la tarification et payer les transports en fonction de ses revenus, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui." La ville précise que "la tarification solidaire sera ré-étudiée au cours des prochains mois, afin de la rendre plus équitable et plus lisible". La nouvelle grille de tarifs devrait être mise en oeuvre en 2022. Le coût de cette mesure est estimée entre 6 et 8 millions d'euros. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports