Strasbourg rend hommage au célèbre mime Marceau, l'enfant du pays

Le mime Marceau / © France 3 Alsace
Le mime Marceau / © France 3 Alsace

L'exposition « Le pouvoir du geste », qui s'est ouverte jeudi dans la salle de l'Aubette, présente une rétrospective de la vie de Marcel Marceau, grâce à des documents inédits et notamment les costumes de scène de l'artiste et de son personnage silencieux, Bip, créé en 1947.

Par Danièle Léonard

Marcel Marceau est né Marcel Mangel le 23 mars 1923 à Strasbourg. Il y a passé sa petite enfance avant de partir à Lille où il découvre, à 4 ans, Charlie Chaplin. Puis il revient faire ses études au lycée Fustel-de-Coulanges. Sa famille d'origine juive polonaise sera évacuée comme le reste de la population strasbourgeoise au début de la Seconde Guerre mondiale. Il entrera en résistance sous le pseudonyme de Marceau. 

Un nom qui le rendra célèbre. En 1947, il crée Bip, une sorte de pierrot lunaire à l’œil charbonneux et à la bouche déchirée d’un trait rouge, un drôle de haut-de-forme sur la tête, une fleur rouge tremblotante en guise de panache. 

Éternellement vêtu d'un pantalon blanc, d'une marinière et d'un caraco gris, le mime Marceau devient au fil des années un des artistes français les plus connus dans le monde. Ses tournées aux États-Unis créent une vraie révolution théâtrale dans les années 1950, où a beaucoup été évoqué, notamment, son mouvement de la « marche contre le vent », à l'origine du moonwalk de Michael Jackson.

Dix ans après la disparition de l'artiste, l'exposition "Le pouvoir du geste" met l'accent sur le rôle essentiel de la communication non verbale.
Exposition consacrée au mime Marceau
10 ans après sa mort, dans sa ville natale, à l'Aubette, jusqu'au 36 mars - France 3 Alsace - N.El Kahouafi, M.Pouchin, J.Gosset et I.Hassid










Sur le même sujet

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus