Strasbourg : L'application Schlouk Map lance l'opération "Sauve ton bar"

A Strasbourg, l'application Schlouk Map permet de soutenir les bars, fermés depuis cinq mois en raison de la crise sanitaire. Il suffit de participer à l'opération "Sauve ton bar" par un petit mot d'encouragement ou en versant des dons financiers à son bar préféré, référencé par l'application. 

Schlouk Map, l'application de référence des bars, se mobilise pour sauver les bars avec l'opération "Sauve ton bar".
Schlouk Map, l'application de référence des bars, se mobilise pour sauver les bars avec l'opération "Sauve ton bar". © Capture d'écran

Depuis cinq mois, impossible de boire un petit coup entre amis dans son bar préféré, crise sanitaire oblige. C'est dur pour le moral et surtout pour le portefeuille des gérants de bar. Pour les soutenir, aussi bien moralement que financièrement, l'application de référence des bars, Schlouk Map, a lancé, jusqu'à leur réouverture, l'opération "Sauve ton bar".    

Comment ça marche ?

Si ce n'est déjà fait, il suffit de télécharger l'application strasbourgeoise Schlouk Map sur son mobile. Cette application est connue, d'ordinaire, pour son référencement des happy hours. Dans Strasbourg depuis quatre ans et plus récemment dans une trentaine de villes en France (dont Lyon, Bordeaux, Monpellier, etc.), cela permet d'identifier et de localiser les bars qui pratiquent le happy hours, avec les horaires et les tarifs. "Ce sont des informations que l'on ne trouve nulle part ailleurs", affirme Mélisande Fleisch, la créatrice de l'application Schlouk Map. 

Depuis le 1er mars, l'application permet aussi de soutenir financièrement un bar de son choix s'il est partenaire, trente deux en tout à Strasbourg, sinon de lui envoyer un message de réconfort. Ce qui est déjà beaucoup à en croire Ibrahima Diallo, du bar strasbourgeois La Peau d'Vache: "Ça nous donne de la force, du baume au coeur".

 

En cliquant sur "J'ai un code d'un bar", on choisit de reverser son abonnement mensuel à Schlouk Map, soit 4,99 euros, à un bar préalablement identifié. L'intégralité de l'abonnement est reversé au bar, jusqu'à sa réouverture. Le jour J, on profite des offres spéciales proposées par son ou ses bars soutenus. "Ce sont de petites sommes mais cette rentrée d'argent va nous permettre de payer une facture et, en fait, de survivre", souligne Agathe Diebold, du bar "La Peau d'Vache". 

L'opération "Sauve ton bar" est active depuis le 1er mars sur l'application Schlouk Map.
L'opération "Sauve ton bar" est active depuis le 1er mars sur l'application Schlouk Map. © Copie écran

 

Déploiement à l'étranger

L’application est disponible aussi à l'étranger, à Bruxelles et à Londres. "Nous avons pour ambition de devenir l’application de référence des bars en Europe", affirme Mélisande Fleisch. Pour ce faire, des villes vont être ajoutées à la liste dans le courant de l'année, en Angleterre, en Espagne et en Italie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie économie numérique solidarité