• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg: XXIe jeux européens de capoeira, un art martial qui se danse

Démonstration de capoeira au jardin des Deux Rives / © Arnaud Rapp / France 3 Alsace
Démonstration de capoeira au jardin des Deux Rives / © Arnaud Rapp / France 3 Alsace

On ne parle pas de championnat mais de jeux, pas de combat non plus. La capoeira est pourtant bien un art martial mais aussi et surtout une danse et une philosophie. Strasbourg accueillait quatre jours durant les XXIe jeux européens de capoeira, l'occasion de découvrir cette discipline. 

Par Anne-Laure Marie

Strasbourg organisait en ce week-end pascal les XXIe jeux européens de capoeira. Compétition au gymnase de la Rotonde, démonstration au jardin des Deux Rives, du régal pour les yeux et l'occasion de découvrir cet art martial ancestral qui commence à se faire des adeptes.
 

Une ronde de danse et de chants

"C'est très ludique, on va se renforcer musculairement, s'assouplir, travailler notre agilité, tout ça dans un bon esprit", répond Tarzan, c'est son nom de capoeriste, quand on lui demande de se mettre dans la peau d'un prosélyte. Enseignant à Paris, Tarzan ajoute, qu'un capoeiriste doit pourvoir jouer d'un instrument pour organiser une ronde et pourquoi pas donner des cours. Parce que cet art martial se pratique en groupe et en musique dans une ronde faite d'applaudissements, de chants et d'encouragements. "C'est un mélange de danse, d'acrobatie, de lutte, le tout sous forme de jeu".
 

XXIe jeux européens

Alors les XXIe jeux européens, c'est bien sûr l'occasion de voir les meilleurs s'affronter, c'était ce samedi au gymnase de la Rotonde mais surtout d'en apprendre un peu plus.
 
Des capoeiristes venus d'Europe donc mais aussi du monde entier pour des démonstrations, c'était ce dimanche au jardin des Deux Rives. Mestre Camisa, qui vient du brésil, fait partie des animateurs de cette manifestation et s'il pratique la capoeira avec tant de ferveur c'est parce que "c'est un art, un sport, une philosophie, tout cela à la fois, symbole aussi de l'intégration."
 

Des racines dans l'esclavage

Les origines de cet art martial sont floues mais il aurait été inventé par les esclaves africains ramenés au Brésil par les colons portugais au XVIe siècle. On interdisait bien sûr à ces escalves l'apprentissage de l'auto-défense, ils ont alors inventé la capoeira, masquant ainsi des gestes de combattant en pas de danse.
 
Démonstration de capoeira au jardin des Deux Rives / © Arnaud Rapp et Yves Ledig / France 3 Alsace
Démonstration de capoeira au jardin des Deux Rives / © Arnaud Rapp et Yves Ledig / France 3 Alsace
Les écoles de capoeira se développent un peu partout en Alsace et en France, notamment depuis les années 1990. 

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus