Téléthon : des pères Noël en paddle pour le plaisir

Une trentaine de pères Noël ont navigué en paddle sur l'Ill à Strasbourg ce samedi 9 décembre. Un événement joyeux, sportif et solidaire puisque ces joyeux drilles ont non seulement animé le centre ville mais aussi assuré la promotion de la 37e édition du téléthon.

C'est évidemment la vision la plus insolite de ce samedi 9 décembre à Strasbourg. Une trentaine de pères Noël, juchés sur des paddles et pagayant allégrement sur l'Ill, ce n'est pas tous les jours, et encore moins quand le thermomètre affiche un 5 degrés gris et humide. 

Pour ce couple rencontré sur les berges, le paddle, c'est tout nouveau. "On est assez débutant, mais on a confiance. On aime bien les défis, on aime aller sur l'eau, c'est une super activité qu'on a découverte au mois de septembre, le fait d'être sur l'eau, on s'évade complètement, c'est un milieu complètement différent du milieu terrestre".

Et finalement, peu importe la météo. "Je suis une habituée, nous raconte cette participante, mais c'est seulement ma 2e sortie hivernale. On aime le déguisement, les moments festifs et puis c'est un petit défi, flotter sous la flotte. On s'expose aux intempéries mais c'est la vie du père Noël!", s'amuse-t-elle.

Une manifestation organisée par l'office des sports de Strasbourg pour la 2e année consécutive. Qui a décidé de mettre en avant la solidarité en affichant les couleurs du téléthon dont c'est la 37e édition ce week-end. "On a eu envie d'associer cette balade insolite, loufoque et sportive à une belle cause", se réjouit Renaud Guyomard, co-créateur de l'événement.

D'ailleurs, les événements autour de cet appel national aux dons pour lutter contre les maladies rares et les myopathies sont nombreux partout en France et dans la région. Plus d'une centaine en Alsace comme cette course au stade de Fegersheim, organisée par Feg'Athlé, l'association d'athlétisme de la ville, et qui a réuni ce matin de nombreuses familles. Objectif : 1.500 kilomètres en quatre heures avec un euro reversé à l'AFM-Téléthon pour chaque kilomètre parcouru.

Une solidarité durable

Des événements qui prouvent que malgré l'usure du temps, l'inflation ou la morosité, cette cause continue de fédérer. "On en est au 37e téléthon, explique Serge Braun, directeur scientifique de l'association et originaire de Lauterbourg.

Tous les ans, on a droit aux vicissitudes de l'actualité, mais en fait cet événement, c'est un lien social qui ne s'est jamais démenti, c'est une confiance qui s'est établie entre la population et les chercheurs, les malades. D'une certaine manière, en contribuant au 3637, on fait avancer la recherche dans le domaine des maladies rares mais aussi dans celui des maladies plus fréquentes, certains médicaments financés et développés grâce aux dons, sont par exemple maintenant utilisés pour lutter contre certains cancers."

Alors même si la lutte contre les myopathies et toutes celles qui touchent les organes a fait d'énormes progrès, que des enfants ont pu être sauvés, apprendre à marcher, à courir, la recherche a toujours besoin d'être alimentée. Il existe plus de 7.000 maladies rares, elles touchent 3 millions de personnes en France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité