Coronavirus : en Alsace, les voyagistes attentistes face à l'épidémie de Covid-19 en Italie

Faut-il annuler ou maintenir les voyages vers l'Italie ? Les voyagistes alsaciens naviguent à vue, en attendant des directives précises du ministère des Affaires étrangères suite à l'extension de l'épidémie de coronavirus en Italie.
Les Alsaciens peuvent-ils encore partir pour l'Italie ?
Les Alsaciens peuvent-ils encore partir pour l'Italie ? © Alexis Sciard - MaxPPP
Avec plus de 270 cas de contamination et sept décès, l'Italie est le pays européen le plus touché par l'épidémie du Covid-19. Dans ce contexte, les voyagistes alsaciens restent très prudents, sans toutefois annuler systématiquement les voyages qu'ils proposent à destination de la botte.

Antoni voyages devait acheminer deux groupes scolaires en bus jusqu'à Rome, le 2 mars prochain. Ces deux voyages ont été suspendus, en attendant une décision du chef d'établissement. De son côté, Josy Tourisme a pris la décision d'annuler un voyage en bus vers Venise, prévu dimanche dernier 23 février. Et depuis ce lundi 24 février, son standard de Russ (Bas-Rhin) est submergé d'appels de clients inquiets pour les voyages à venir.
      
CroisiEurope, qui avait supprimé une croisière en Chine, sur le Yangtsé, maintient pour l'instant ses deux premières croisières à destination de Venise (départs prévus les 9 et 13 mars prochains), tout en proposant aux clients qui le souhaitent une solution de report. "A ce jour, nous sommes dans l'expectative, et suivons avec attention les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et du Quai d'Orsay", explique Axel Araszkiewicz, responsable des relations extérieures du voyagiste, qui assure que toutes les équipes "sur les bateaux comme au siège redoublent de vigilance", tout en gardant leur sang froid.

Royer voyages adopte une attitude similaire. Pas d'annulations dans l'immédiat, son directeur commercial, Olivier Jarrige, refuse de "participer à la psychose générale", tout en se disant extrêmement attentif à l'évolution de la situation.

Et pour les Alsaciens amoureux de l'Italie, il reste encore des places dans le Flixbus qui part ce mardi 25 février à 23h15 de Strasbourg à destination de Milan. Et ce même mardi 25 février, les Flixbus au départ de Strasbourg respectivement vers Venise (à 21h30) et vers Rome (à 23h15) affichent complet.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société italie international