Wissembourg: arrestation de trois membres de la famille de Foued Mohamed-Aggad, un des terroristes kamikazes du Bataclan

L'opération de police a eu lieu rue Neuve, à Wissembourg. / © Anne-Laure Marie, France 3 Alsace
L'opération de police a eu lieu rue Neuve, à Wissembourg. / © Anne-Laure Marie, France 3 Alsace

La soeur de Foued Mohamed-Aggad, un des kamikazes du Bataclan, a été arrêté à Wissembourg (Bas-Rhin) ce mardi 22 janvier 2019. La mère et la demi-soeur ont également été arrêtés. Selon nos informations, ces interpellations sont liées à l'enquête sur l'attentat du Bataclan du 17 novembre 2015.

Par Vincent Ballester

Une opération de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) menée avec le Raid a eu lieu au centre-ville de Wissembourg, rue Neuve, dans la matinée de ce mardi 22 janvier 2019, au domicile de la famille de Foued Mohamed-Aggad, l'un des terroristes kamikaze du Bataclan. Selon nos informations, cette opération est liée à l'enquête sur l'attentat du 17 Novembre au Bataclan.

Lors de cette opération, la soeur de de Foued Mohamed-Aggad prénommée Kenza a été interpellée. La mère et la demi-soeur du terroriste kamikaze ont également été interpellées, sans précision du lieu de l'arrestation. Tous trois ont été placés en garde à vue à Paris.

Le maire (LREM) de Wissembourg, Christian Gliech, n'avait pas été prévenu: "l'opération - qui s'est faite en toute discrétion - a eu lieu à 6h30 et ils m'ont envoyé un SMS à 7 heures." L'opération était terminée à 9h30. Il souligne que la soeur de Foued Mohamed-Aggad "faisait l'objet d'une forte surveillance car elle pratiquait un islam rigoriste et faisait partie de l'entourage du terroriste. Si elle a été arrêtée, c'est qu'il y avait des raisons et cela s'est fait dans le respect des principes de justice et de liberté de notre pays."
 

Kenza Mohamed-Aggad, 21 ans, est l'épouse de Mohamed Hattay (avec qui elle s'est mariée religieusement par téléphone) condamné à neuf ans de prison en appel lors du procès de la filière jihadiste de Strasbourg, en juillet 2016. Une filière composée au total d'une dizaine de jeunes partis en Syrie entre décembre 2013 et avril 2014. Parmi eux, Karim Mohamed-Aggad, le frère de Kenza et de Foued, condamné à neuf ans de prison, ainsi qu'Ali Hattay frère de Mohamed, également condamné à neuf ans en appel.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus