Berywam, les Pentatonix français

Berywam chante sur la Grande Scène du JDM. Ils ont rencontré un franc succès ! / © Marine Schneider
Berywam chante sur la Grande Scène du JDM. Ils ont rencontré un franc succès ! / © Marine Schneider

Les champions de France 2016 de beatbox étaient programmés le vendredi 2 juin 2017 au Jardin du Michel. Rencontre avec ces artistes spécialistes de la musique a capella. 

Par Marine Schneider

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Berywam, ils peuvent les comparer aux célèbres Pentatonix ! Ce groupe texan de beatbox très en vogue sur la toile.

Berywam, c'est quatre colocataires, originaires de Toulouse, qui s'entraînent sans cesse à reproduire les titres qu'ils aiment. Avec un seul instrument : leur voix. 

France 3 Lorraine a recueilli leurs impressions, quelques minutes avant de monter sur scène. 

C'est la première fois que vous venez au Jardin du Michel ?


Berywam : Oui c'est une première pour nous et on regrette de ne pas être venu plus tôt. Les têtes d'affiches sont vraiment intéressantes ! C'est notre première date dans le Grand Est. Mise à part Besançon (Bourgogne - Franche-Comté), nous n'y avons jamais mis les pieds. C'est l'occasion de découvrir la Lorraine et on doit dire que le cadre est magnifique. 

Le public ne vous connaît pas très bien ici...Vous le sentez comment ce JDM ? 


B : On le sent bien ! La scène est très belle et on ne croise que des gens bien sympathiques. Il y a toujours une part d'appréhension lorsque l'on ne connaît pas son public. 

Quel accueil réserve le public au beatbox ?


B : Il est à la fois sceptique et surpris. Généralement, les gens s'attendent à de la performance plutôt que des titres que l'on reprend. Finalement, on conquit un public qui n'est pas le nôtre! Notre musique leur plaît et ils souhaitent nous revoir par la suite. 

Pourquoi s'être lancé dans ce style ?


B : On n'a pas choisi. Le style s'est imposé de lui-même car nous passons notre temps à reproduire des sons. Nous vivons en colocation et il y a toujours du bruit chez nous. 

Comment se passent vos répétitions ? 


B : La plupart du temps, quelqu'un arrive avec un projet de reprise. Il propose un son. On y réfléchit, un autre membre du groupe lui répond et tout s'enchaîne.C'est très instinctif ! Mais il faut dire qu'on est aussi dissipé. Il y en a souvent un qui décroche et on doit tout reprendre.

Comptez-vous enregistrer un EP prochainement ?


B : Cela tombe bien que vous posez la question ! Notre premier EP "Berywam" vient de sortir aujourd'hui (vendredi 2 juin 2017). Nous en sommes très fiers !


 


Voici le teaser de leur album éponyme, présenté par MB 14 de Berywam.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus