Reims : trois individus incarcérés dans l'affaire Magomed, dont le tireur présumé

À l'issue de leur garde à vue, trois individus ont été mis en examen, jeudi 18 octobre, dans le cadre de l'affaire de l'homicide du jeune Magomed. Ce Tchétchène de 17 ans avait été tué par balle à Reims au pied d'un immeuble du quartier Croix-Rouge le 17 août 2018.

© France 3 Champagne-Ardenne
Trois hommes ont été placés en détention, jeudi 18 octobre, dans le cadre de l'affaire Magomed. Interpellés le lundi et placés en garde à vue en compagnie d'autres supects, ils sont aujourd'hui accusés d'avoir participé à l'homicide de ce jeune homme, tué par balle dans le quartier Croix-Rouge de Reims dans la soirée du 17 août 2018.
 

Parmi ces individus, tous âgés d'une vingtaine d'année se trouverait l'auteur présumé des coups de feu, qui doit répondre du chef d'accusation de "meurtre commis en bande organisée". Les deux autres ont quant à eux été mis en examen pour "complicité de meurtre en bande organisée". 

Magomed, un jeune Tchétchène de 17 ans, avait été ciblé par un tireur vers 22h30 le 17 août, au pied d'un immeuble de l'avenue Bonaparte à Reims, dans le quartier Croix-Rouge. Transporté au CHU, il est décédé une heure plus tard.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société