Chaumont : un premier Noël 100% LED pour une facture de 1700 euros de consommation électrique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabel Lerouge .

Les services techniques de Chaumont terminent l’installation des décorations de la ville pour les fêtes de fin d’année. Plus de 5000m de guirlandes, uniquement des LED, et 400 épicéas venus des Hautes-Vosges. Un thème : le conte "Casse-Noisette". Coup d’envoi des festivités, le 25 novembre à 18h.

Pour la 3e année, le village de Noël prend ses quartiers sur le parvis de la Mairie de Chaumont. Chalets en rondins pour les instants gourmands, boîte aux lettres du Père Noël, et surtout des sapins. Une vingtaine de spécimens d’épicéas en provenance des forêts des Hautes-Vosges à la silhouette et aux mensurations parfaites : 4 m de haut.

Petites mains de ces décorations, les agents municipaux drapent chaque arbre d’un habit de lumière : une guirlande de par-ci, une boule argentée par-là… Avec une thématique épurée mais qui fleure bon Noël : le pays enchanté de Casse-Noisette, le héros du conte d’Hoffmann et du ballet féérique de Piotr Tchaïkovski.

Une première : des guirlandes 100% LED

"Entre 350 et 400 sapins sont installés dans différents lieux de la ville, sur les ronds-points, dans certains sites comme la préfecture ou l’hôpital... Devant la mairie, il y aura aussi deux sapins lumineux géants, des arbres artificiels qui ornaient la place Vendôme à Paris lors des précédents Noël", précise Sophie Louis, l’une des responsables des Espaces verts Chaumontais.

Sans oublier d’habiller les rues du centre-ville et des quartiers.

"L'objectif est de créer un lieux convivial, chaleureux ouvert à tous durant les fêtes, indiquent les responsables du service communication de la ville de Chaumont. L'occasion de se retrouver dans l'après-midi pour partager un vin ou un chocolat chaud, déguster une crêpe ou des marrons grillés. Après la période difficile de la crise sanitaire, les Chaumontais en ont besoin. C'est pourquoi les élus ont tenu à maintenir les illuminations, malgré la crise énergétique."

Entre 350 et 400 sapins sont installés dans différents lieux de la ville. Devant la mairie, il y aura aussi deux sapins lumineux géants, des arbres artificiels qui ornaient la place Vendôme à Paris, lors des précédents Noël.

Sophie Louis, agent du service Espaces verts de la ville de Chaumont

Au total, plus de 5000m de guirlandes seront donc déployés dans tout Chaumont cette année, du 25 novembre au 9 janvier.

La nouveauté :
 la totalité du parc de luminaires est désormais en LED. Une première. Les dernières d’ampoules classiques, sur les candélabres, plus énergivores, ont enfin toutes été remplacées.

Un achat toujours 100% local, auprès de Festilight, une entreprise installée à Troyes, mais créée et dirigée par des Chaumontais, la famille Canu.

1700 euros par an de consommation électrique

Inauguration de ce monde des neiges et des cadeaux : vendredi 25 novembre à 18h, grâce à un buzzer actionné à quatre mains par un enfant et la maire de Chaumont, Christine Guillemy.

Cette année, sobriété heureuse oblige, les lumières brilleront moins que les années précédentes. Les guirlandes seront allumées chaque jour de 17h à 21h30. Seules exceptions : l'extinction des feux à minuit les soirs de réveillon, les 24 et 31 décembre. Retour des loupiottes le matin vers 8h.

"Sur un budget annuel de 300 000 euros pour la consommation électrique, le coût pour les illuminations (consommation et branchements) est de 1700 euros", confient les responsables du service communication.

Des représentations lumineuses dans 9 sites

Cette année, des représentations lumineuses (Père Noël, étoiles des neiges..) seront projetées sur les murs des bâtiments dans 9 sites de la ville : au collège de la Rochotte, au cinéma L’Affiche, au château d’eau du Haut du Val, au Gymnase Gagarine, au château d’eau Ashton, sur la façade du Signe, à la chapelle de Buxereuilles, à l’église Saint-Aignan et à la crèche du Cavalier.

Quant à la grande patinoire gratuite de 120m2, en résine synthétique, elle sera encore posée place des halles, derrière le marché couvert, du 25 novembre au 25 décembre.

De nombreuses autres animations jalonnent aussi ce mois de festivités : concerts de chants de Noël, déambulations musicales, retraite aux flambeaux et arrivée du Père Noël le 23 décembre, ateliers couronnes d’hiver, cartes de vœux…

Le programme complet sera diffusé par la mairie cette semaine.

À l’heure de la trêve des confiseurs, en fin d’année, les sapins seront récupérés et broyés pour servir de paillage aux plantations municipales, tout au long de l’année.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité