Mai 68 : 30 témoignages pour vous plonger au coeur des événements en Champagne-Ardenne

Cinquante ans après mai 68, l'association troyenne "Le son des choses" a produit un CD audio regroupant des dizaines de témoignages. Un moyen pour les jeunes générations de réaliser ce qui a pu se dérouler localement à l'époque.

Le vendredi 11 mai, l'association troyenne "Le son des choses" a sorti un album regroupant 30 témoignages de "soixante-huitards".
Le vendredi 11 mai, l'association troyenne "Le son des choses" a sorti un album regroupant 30 témoignages de "soixante-huitards". © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne
Ils ont fait la grève, ou non, ils étaient ouvriers, patrons, étudiants, syndiqués ou non, tous donnent leur vision de mai 68. 30 témoignages et un CD audio vous plongent au cœur des événements, il ya plus de 50 ans.

Même le patron, il était d'accord qu'on fasse grève, parce comme ça faisait grève partout, il n'avait plus de marchandises pour nous faire travailler, alors il était content qu'on se mette en grève...

Yvonne SCHOENENBERGER, 38 ans en mai 68

Dans « Mémoire des Soixante-huitards et des autres dans les moments de Mai 1968 en Champagne-Ardenne », tous, relatent la façon dont ils ont vécu cette période. Ces compteurs viennent de notre région, des 4 départements de Champagne-Ardenne.

Parmi eux, Jean-Marie LAGO raconte :

J'avais dix-sept ans, et j'avais même, comme j'avais un petit peu le cœur révolutionnaire – à dix-sept ans, on a un peu le cœur révolutionnaire – donc c'est même moi qui avait planté le drapeau rouge le premier jour que nous avions fait la grève, sur les fenêtre de l'usine...


Une projet porté par l'association "Le son des choses"


Le Son des Choses est une association à vocation régionale créée en 2005 avec pour but de recueillir, conserver et valoriser la mémoire vivante locale et de promouvoir le patrimoine oral. Elle est basée à Troyes et Reims. Son Président, Guillaume Cédelle, professeur des écoles, aime rappeler que « L'histoire appartient à tous et chacun, témoin de son temps en est une archive vivante ».

L’album est sorti en 300 exemplaires ce vendredi 11 mai au tarif de 7 euros dans les librairies, il est également disponible sur le site de l’association « Le son des choses » ici.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mai 68 histoire sorties et loisirs