Coup d'envoi pour le Dakar 2018. Deux Champardennais sur la ligne de départ

Michel Périn (à gauche) et Patrice Carillon (à droite) participent à la 40ème édition du Paris-Dakar / © France 3 Champagne-Ardenne
Michel Périn (à gauche) et Patrice Carillon (à droite) participent à la 40ème édition du Paris-Dakar / © France 3 Champagne-Ardenne

A Lima, au Pérou, deux Champardennais seront sur la ligne de départ du Dakar 2018. Ils partiront à 14h, soit 8h heure locale.

Par Florence Morel

Un Aubois et un Marnais se préparent. Pas en Champagne-Ardenne, mais à Lima, au Pérou, pour se lancer dans la 40ème édition du Paris-Dakar, dont le coup d'envoi est donné ce samedi à 14h.


Un copilote Sparnacien


Michel Périn, originaire d'Epernay, a déjà remporté l'épreuve à quatre reprises. Il faut dire que le Sparnacien n'est plus un amateur.
A 61 ans, il va commencer son 17ème Paris-Dakar, avec une équipe différente cette fois. Nous l'avions suivi lors des derniers préparatifs :

Le copilote Sparnacien Michel Périn s’élance pour son 17ème Dakar
Le 6 janvier, Michel Périn et Bernard Ten Brinke (NLD) s’élanceront depuis Lima au Pérou à la conquête du désert sud-américain pour la 40ème édition du Dakar. - France 3 Champagne-Ardenne - O. Masure, X. Claeys, A. Scherschell

Un Aubois à deux roues


Patrice Carillon se trouve à Lima lui aussi. Mais pas dans la même catégorie. L'Aubois, originaire de Troyes vivant à Piney, a choisi de concourir dans la catégorie deux roues.

L'Aubois Patrice Carillon, au volant de sa KTM lors de la 12e étape du Dakar 2015, entre Termas de Rio Hondo et Rosario, en Argentine. / © Franck Fife/France 3 Champagne-Ardenne
L'Aubois Patrice Carillon, au volant de sa KTM lors de la 12e étape du Dakar 2015, entre Termas de Rio Hondo et Rosario, en Argentine. / © Franck Fife/France 3 Champagne-Ardenne

Connu pour un mental à toute épreuve, l'hôtelier-restaurateur n'abandonne pas. Sur dix participations, il n'a abandonné qu'à deux reprises, en 2004 et 2012, à cause d'ennuis mécaniques. Lors de sa dernière participation en 2015, il avait brigué une honorable 34ème place.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus