Covid-19 : les nouvelles mesures en Moselle, Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges

Les préfets de Meurthe-et-Moselle, de Moselle et des Vosges ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la reprise épidémique, vendredi 16 octobre.

Le préfet de Moselle, Laurent Touvet, annonce un renforcement des mesures, lors d'une conférence de presse.
Le préfet de Moselle, Laurent Touvet, annonce un renforcement des mesures, lors d'une conférence de presse. © Fabrice Rosaci. France Télévisions.
Deux jours après la déclaration du président de la République, Emmanuel Macron, qui instaure notamment des couvre-feux dans les grandes métropoles, les préfets de Meurthe-et-Moselle, de Moselle et des Vosges ont ajusté les mesures de lutte contre la reprise de l'épidémie de Covid-19, ce vendredi 16 octobre 2020. 

Il n'est pas question pour l'instant d'installer un couvre-feu dans ces départements, mais de nouvelles dispositions, plus restrictives, vont entrer en vigueur prochainement. C'est la conséquence de l'augmentation du taux d'incidence ces dernières semaines.
 

Entre début septembre et début octobre, le taux d'incidence a bondi. Il a été multiplié par 2,6 en Meurthe-et-Moselle et en Meuse, par 3,6 en Moselle, et par 4,2 dans les Vosges.
 
 

En Moselle

Le port obligatoire du masque en extérieur devrait être étendu aux communes de Montigny-les-Metz et Thionville, et généralisé dans Metz, en dehors de quelques zones rurales. Le préfet, Laurent Touvet, doit s'entretenir avec les maires des villes concernées avant de rendre sa décision vendredi 16 octobre dans la soirée. Il incite la population à porter le masque le plus possible, y compris dans les petites communes.
 

Dans les Vosges

Le préfet Pierre Ory maintient l'obligation de porter le masque pour les personnes de plus de 11 ans dans les marchés non couverts et les manifestations sportives en extérieur. Cette obligation est étendue aux abords des lieux recevant du public : établissements scolaires et crèches, gares, collectivité, commerces.
 

Les vacances scolaires sont un moment à risques.

Pierre Ory, préfet des Vosges



Les clubs sportifs doivent fermer leur buvette, et il n'est pas possible d'ouvrir une buvette lors des événements sportifs et autres rassemblements.
 

En Meurthe-et-Moselle

Lors de sa conférence de presse organisée à 17h, le préfet de Meurthe-et-Moselle Arnaud Cochet n'a pas annoncé de mesures plus restrictives que celles déjà annoncées au niveau national.

Des tests seront proposés aux étudiants sur les campus avant qu'ils ne rentrent dans leurs familles. Les jeunes restent particulièrement visés.

Le maire (DVG) de Nancy, Mathieu Klein, a annoncé un renforcement des contrôles du respect des gestes barrières.

Au niveau national

Ces nouvelles mesures restrictives locales s'ajoutent aux mesures nationales appliquées à partir de samedi 17 octobre 2020 à 0h00, pour au moins quatre semaines.

Les rassemblements de plus de six personnes sont interdits sur la voie publique.

Les bars et restaurants restent ouverts. La jauge passe de dix à six personnes maximum par table. Les clients doivent laisser leurs coordonnées, et ils seront recontactés s'ils sont considérés comme cas contacts. Le préfet n'a pas annoncé à quel moment cette mesure doit commencer.

Dans les lieux accueillant du public debout (marchés et commerces), la règle de 4m² par personne doit être appliquée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société