Cet article date de plus de 6 ans

Cristalleries : une directive européenne qui plombe !

Une nouvelle directive européenne prévoit de réduire le taux de plomb dans la fabrication de cristal. Ce qui reviendrait à en faire du simple verre. De quoi inquiéter les cristalliers de Lorraine et d’Alsace
La législation européenne ROHS interdit le plomb dans les appareils électriques, pour des raisons environnementales. Et les lustres en cristal notamment ceux de Baccarat comportent des circuits électriques. En application à cette réglementation, ces luminaires ne pourraient donc plus être fabriqués !

Jusqu’à aujourd’hui les cristalliers européens avaient obtenu une dérogation, entre 2010 et 2015. Mais il a fallu cette année faire une nouvelle demande, qui est maintenant dans les mains d'un commissaire européen venu en visite  à Baccarat.

« je ne peux rassurer ni pas rassurer ! » Carlos  Moedas  - Commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science -

Les cristalliers sont assez sûrs de leur dossier, surtout qu'il a déjà été prouvé du caractère non polluant du cristal.

Le reportage de Florence Grandon et Benoît Bour
durée de la vidéo: 01 min 52
cristalleries

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie