Crues et inondations : la Lorraine repasse en vigilance Orange

Publié le Mis à jour le

A l'exception de la Moselle, les trois autres départements lorrains sont repassés en vigilance orange crues et inondations ce lundi 22 janvier. Météo-France, Vigicrues et les services de l'Etat s'inquiètent des conséquences des fortes pluies annoncées sur la Meurthe-amont et la Meuse-amont.

La Meuse, les Vosges et la Meurthe-et-Moselle sont repassées en alerte orange crues et inondations ce lundi 22 janvier 2018 en raison des nouvelles intempéries survenues ce week-end et en prévision de celles annoncées pour aujourd'hui.



Ces nombreuses et fortes pluies, associées à la fonte précoce d'une partie du manteau neigeux, font craindre aux services de l'Etat de nouvelles inondations dans des zones déjà impactées de part et d'autre de la Meurthe et de la Meuse dans leur partie amont. 



L'inquiétude principale, tant de Météo-France et Vigicrues, que des riverains concernés est que les sols, déjà bien gorgés d'eau par les intempéries des dernières semaines, auront bien du mal à gérer ces nouveaux débordements.

Les prévisions de crues

Vigicrues indique ses observations et prévisions pour ce début de semaine :



Sur le tronçon Meurthe amont, une crue significative est attendue :

  • Les précipitations tombées dans la nuit de dimanche à lundi et les précipitations prévues lundi engendrent une nouvelle montée des niveaux d'eau ce lundi sur l'ensemble du tronçon.
  • Le phénomène est amplifié par la fonte du manteau neigeux présent sur les Hautes Vosges.
  • A Saint Dié, le pic de crue, compris entre 1.60 m et 2.00 m, est attendu dans la soirée de lundi.
  • A Baccarat, le pic de crue, compris entre 2.40 m et 2.90 m, est attendu dans la nuit de lundi à mardi.
Sur le tronçon Meuse amont et sammielloise, la crue attendue est de saison, du même ordre de grandeur que les deux crues de ce début d'année :
  • A Neufchâteau, une hauteur, comprise entre 3.20m et 3.55m, est attendue mardi matin.
  • A Chalaines, très lente décrue.
  • A Commercy, lente décrue.
  • A Saint-Mihiel, lente décrue.


Conseils à suivre​

Les conséquences possibles de cette hausse des eaux sont rappelées par les services de l'Etat :

  • Des inondations importantes sont possibles.
  • Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l'ensemble du réseau et des
  • perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires.
  • Des coupures d'électricité peuvent se produire.
  • Les digues peuvent être fragilisées ou submergées.



En conséquence, les préfectures rappellent les conseils de comportement :

  • Renseignez-vous avant d’entreprendre vos déplacements et soyez très prudents.
  • Respectez, en particulier, les déviations mises en place.
  • Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée. Un véhicule
  • même un 4x4, peut être emporté dans 30 centimètres d’eau.
  • Dans les zones habituellement inondables, mettez en sécurité vos biens susceptibles d’être
  • endommagés et surveillez la montée des eaux.
  • Tenez vous au courant de l’évolution de la situation sur https://www.vigicrues.gouv.fr/
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité