• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 20h45
Logo de l'émission Rund Um

Alsace Fan Day : des dizaines d'Alsaciens vont enfourner des tartes flambées à travers le monde

Une tarte flambée concoctée par la Confrérie du véritable Flammekueche / © P.Dezempte
Une tarte flambée concoctée par la Confrérie du véritable Flammekueche / © P.Dezempte

Partis le plus souvent pour raisons professionnelles, ils sont encore très attachés à l'Alsace. C'est pour cela que les Alsaciens expatriés vont célébrer la région, dimanche. De Tokyo à San Francisco, ils seront tous derrière leurs fourneaux pour préparer des centaines de tartes flambées.

Par Judith Jung

C'est une première! L'Alsace Fan Day doit permettre aux 80.000 Alsaciens dans le monde de faire la fête en même temps dans leurs pays d'adoption. "Nous voulions organiser un événement unique pour tous les alsaciens dans le monde. Tous proposent des activités au sein de l'une des 47 associations de notre union, mais jamais en même temps" nous dit Gérard Staedel, président de l'Union Internationale des Alsaciens qui est a l'origine de l'évènement. Ce sera donc chose faite dimanche. Et comme l'Alsace ne serait pas l'Alsace sans sa tarte flambée, c'est cette spécialité culinaire que la plupart des expatriés concocteront à Beyrouth mais aussi à Tokyo ou Montréal.


Certains ont opté pour d'autres mets comme Pierre Zimmermann, ancien boulanger de Schnersheim parti pour Chicago, qui proposera des Bretzels à ses 300 premiers clients. Au total ce sont 24 évènements qui auront lieu aux quarte coins du monde.

Et pour tous ceux qui souhaitent déguster une tarte flambée en Alsace, il y a l'embarras du choix. Née dans le Kochersberg, la tarte flambée se retrouve aujourd'hui sur les tables de tous les restaurants de la région, elle a même sa Confrérie du véritable Flammekueche. Un énorme succès pour ce plat paysan qui, autrefois, était fabriqué le samedi dans le four à bois qui servait à cuire le pain. 
 


 

La sortie du Fioul en question