DIRECT. Emmanuel Macron à Morhange

Emmanuel Macron, le Président de la République à Morhange, lundi 5 novembre 2018. / © Bruno Courtaux
Emmanuel Macron, le Président de la République à Morhange, lundi 5 novembre 2018. / © Bruno Courtaux

Dans le cadre de son itinérance sur les champs de bataille de la Première Guerre Mondiale, le Président de la République est à Morhange ce lundi 5 novembre 2018. Vivez en images ce premier déplacement d'un chef de l'Etat français sur le champ de la bataille mosellane depuis Raymond Poincaré.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Emmanuel Macron est le second président de la 5e République à être passé par Morhange. Mais le seul à s'être rendu sur le champ de bataille depuis le président Raymond Poincaré, au lendemain de la Première Guerre Mondiale, le 24 août 1919.
Le général de Gaulle s'était rendu dans la commune de Moselle en juillet 1961 lors d'un déplacement de cinq jours en Lorraine.
Voici notre synthèse en images de cette séquence mémorielle à Morhange :
Morhange : l'hommage d'Emmanuel Macron aux poilus de 1914


10h20 : Le président a déposé une gerbe devant le monument aux soldats français tués dans les combats sanglants d'août 1914, puis il s'est fait décrire la bataille de Morhange. Il a ensuite pris un bain de foule avec la population présente dont de nombreux enfants.

Etaient également présents plusieurs élus du Grand Est parmi lesquels Jean Rottner, le président de la Région, Dominique Gros, le maire de Metz ou encore Patrick Weiten, le président du conseil départemental de la Moselle.

Le président de la République a pris ensuite la direction de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle).
 

10h05: Arrivée du président de la république, Emmanuel Macron, au monument de Morhange (Moselle) et début de la cérémonie


10h : le président ne devrait plus tarder, chacun est prêt.

9h30 : les services de sécurité vérifient le matériel des journalistes

8h45 : Les troupes, les invités, les journalistes, les porte-drapeaux et les spectateurs sont arrivés tôt ce lundi 5 novembre 2018 pour assister ou participer à Morhange (Moselle), à la "cérémonie en hommage aux combattants français tués en août 1914 lors de la bataille des frontières."
 


C'est une première pour un président de la République puisqu'aucun de ces prédécesseurs n'était jamais venu officiellement sur le lieu de cette terrible bataille de Morhange , au début de la Première Guerre Mondiale.

Le programme de ce lundi 5 novembre à Morhange (Moselle)

09h 55 : Arrivée du Président de la République au monument de Morhange.

10h 00 : Cérémonie en hommage aux combattants français tués en août 1914 lors de la bataille des frontières.

11h 30 : Départ vers Pont-à-Mousson.

La bataille de Morhange

La bataille de Morhange (19-20 août 1914) témoigne des hécatombes des premiers engagements de l’été 1914. Beaucoup moins prégnants que la mémoire de Verdun, les combats de Morhange n’ont jamais fait l’objet de commémorations spécifiques par les plus hautes autorités de l’État. Si l'on ecepte la visite du président Raymond Poincaré, un an après la fin de la Première Guerre Mondiale.

Du 20 au 23 août 1914, en quatre jours, 40.000 soldats français sont tués, dont 27 000 pour le seul samedi 22 août. Ces journées inaugurent la mort de masse de la Grande Guerre, l’armée française comptant fin décembre 1914 plus de 300.000 morts.

Pourquoi une bataille à Morhange ?

En 1914, le département de la Moselle est annexé au Reich allemand depuis le 18 mai 1871, à la suite du traité de Francfort, sous le nom de Lothringen (Lorraine), à l’exception de l’arrondissement de Briey (Meurthe).
Les hommes en âge de combattre sont incorporés dans l’armée allemande, sauf ceux qui habitaient en France ou étaient en France à la déclaration de guerre. La Moselle restera allemande pendant toute la guerre. Les troupes françaises entrées dans le département sont bousculées lors de la bataille de
Morhange (18-20 août 1914) et celle de Sarrebourg.
Elles doivent se replier sur la Meurthe.
À partir de septembre 1918, les armées américaines progressent vers Metz. La ville connaît un épisode révolutionnaire le 9 novembre; les troupes allemandes quittent le territoire dès le 11 novembre, alors qu’un Conseil national se met en place. L’armée française fait son entrée dans la ville le 19 novembre 1918.

A lire aussi

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus