Encore une chute mortelle dans les Vosges, sentier des Roches

Mardi après-midi, peu avant 16 heures, un homme âgé de 80 ans a fait une chute mortelle, près du sentier des Roches, dans la vallée de Munster. Régulièrement, des marcheurs ou amateurs d'escalades perdent la vie dans le massif vosgien. 

Ce n'est pas la première fois, malheureusement. Les Vosges sont un massif montagneux dont on ignore trop souvent qu'il peut aussi être dangeureux. C'est le Peloton de gendarmerie de montagne du Hohrod qui a retrouvé la victime au pied de la falaise. "L'homme était bien équipé et apparemment une personne avertie" selon le gendarme de la brigade, "il est possible qu'il ait perdu le sentier des Roches".

Les gendarmes ont été prévenus de la chute par des marcheurs qui entendaient appeler à l'aide, mais qui ne voyaient personne. L'accident a eu lieu entre le Krapenfels et une petite grotte surnommée "la boîte aux lettres". "Il faisait beau, le ciel était dégagé, mais le sol glissant à cause d'un tapis de feuilles humides", explique les gendarmes. L'homme aurait tenté de bouger à un moment et aurait alors chuté encore plus bas. Les gendarmes l'ont trouvé sans vie au pied de la falaise. Une enquête a été ouverte par le peloton de gendarmerie du Hohrod.

En mai, un autre accident mortel avait eu lieu dans ce massif. A la Martinswand, une falaise très prisée par les grimpeurs, en face du Hohneck. Un jeune homme de 20 ans y perdait la vie. 


Le sommet le plus élevé des Vosges, le Grand Ballon culmine à 1424 mètres et le Hohneck, secteur de l'accident, à 1363 mètres. Cela pourrait laisser croire que s'y balader est une promenade de santé. Oui, sauf dans certains cas. 

Chaque année, les Vosges offrent des sorties et journées de rêve à des milliers de marcheurs, amateurs de varape, vététistes, skieurs et même motards. Un massif montagneux reste un massif montagneux, avec ses splendeurs et ses pièges. Quelques connaissances de bases sont indispensables lorsque l'on s'aventure en montagne, quelle qu'elle soit.

  • Ne pas partir seul si possible,
  • S'équiper de chaussures de marche antidérapantes,
  • Emporter à boire et quelque chose à manger pour retrouver de l'énergie si besoin
  • Emporter des vêtements chauds et une veste de pluie (les températures en montagne et la météo peuvent changer très vite en montagne)
  • Marcher de jour 
et pourquoi pas, avoir son téléphone portable chargé, qui peut servir s'il y a du réseau.