• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Faucheurs volontaires, de la parole aux actes

Les faucheurs volontaires, réunis en assemblée générale à Kaysersberg pendant trois jours, avaient promis des actions très prochainement. C'est chose faite : ce lundi matin, ils se sont invités à l'Inra de Colmar

Par Sylvie Malal

Environ 80 faucheurs volontaires ont voulu mener une "inspection citoyenne" ce lundi matin dans les locaux de l'Institut National de Recherche Agronomique à Colmar. Il se sont donnés pour mission d'aller chercher dans les serres des pieds de vigne OGM, comme ceux qu'ils ont arrachés il y a cinq ans. L'idée étant de faire établir un constat d'huissier s'ils en trouvent en milieu non confiné.
Une dizaine d'entre eux a été reçue par la présidente du centre INRA.
Les faucheurs volontaires avaient déjà détruit une parcelle de vignes OGM en 2010, et avaient été relaxés. 
Une "inspection citoyenne"
Reportage: Géraldine Dreyer, Nicolas Meyer, Amin Ahmed Interviews : Frédérique Pelsy Présidente du centre INRA de Colmar, Jacky Berrahil Porte-parole des faucheurs volontaires d'OGM

 

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus