Cet article date de plus de 5 ans

Fermeture de Fessenheim : NKM trouve choquant "que la décision soit prise avant la présidentielle"

Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée ce lundi matin de la Matinale d'Europe 1, a donné son point de vue sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Le ministère de l'Energie a annoncé mercredi dernier que EDF et l'Etat sont parvenus à un accord sur l'indemnisation qui sera versée à l'électricien pour la fermeture de la centrale. L'électricien devrait toucher au moins 400 millions d'euros.

Interrogée par Jean-Pierre Elkabbach, la députée Les Républicains de l’Essonne a trouvé "choquant" que la décision de la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne soit prise avant l'élection présidentielle de 2017. 

"Je trouve ça choquant que le pouvoir sortant préempte ainsi une décision qui doit pouvoir être prise après une élection, à l'issue d'un débat" explique-t-elle. "En 2012, j'étais en charge de la sûreté nucléaire, il y avait des décisions à prendre sur des travaux très lourds à faire à Fessenheim. Nous avons préparé le dossier avant l'élection, et avons laissé la décision à ceux qui avaient gagné l'élection".

La question débute à 8 minutes 30 dans la video


Primaire de la droite et du centre, candidature... par Europe1fr

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
centrale nucléaire de fessenheim environnement nucléaire société