Cet article date de plus de 3 ans

Fessenheim : un événement classé niveau 1 signalé à l'ASN

Selon nos confrères de l'Alsace, la centrale a déclaré hier à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement classé niveau 1. Un incident qui intervient un mois après l'arrêt du réacteur n°1
© maxppp
Le dossier de Fessenheim n'en finit pas : enième rebondissement hier. 


Aucune conséquence sur la sûreté des installations 


Les équipes de la centrale ont signalé, mardi dernier, à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement classé niveau 1 dit "anomalie"

En cause : la présence d'un câble électrique au niveau du sas d’accès au bâtiment réacteur. Le problème a été détecté au cours d'opérations de déchargement du combustible de l'unité de production n°1 vendredi dernier.
Ce dernier, installé pour un chantier de maintenance, ne respectait pas le dispositif de sécurité requis, empêchant la fermeture du sas.
"Dans ce cadre, le confinement du bâtiment réacteur doit être assuré si nécessaire par la fermeture d'un sas d’accès", précise le site internet d'EDF. 

Les activités en cours ont été interrompues et le câble électrique retiré. La centrale confirme le retour à la normale précisant que l'événement "n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations"




L'INES mesure la gravité d'un incident ou d'un accident nucléaire civil. Les niveaux de gravité s'échelonnent de 0, "simple écart", à 7, "accident majeur".
L'INES mesure la gravité d'un incident ou d'un accident nucléaire civil. Les niveaux de gravité s'échelonnent de 0, "simple écart", à 7, "accident majeur". © Wikipédia


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
centrale nucléaire de fessenheim environnement nucléaire société fessenheim