François Fillon : vers une nouvelle réforme territoriale ?

Réformer l'organisation territoriale, c'est l'une des propositions du candidat de la droite aux présidentielles. Certaines nouvelles régions, jugées "trop vastes", pourraient être redécoupées. En ligne de mire, la région Grand-Est

© CC-BY-SA World Economic Forum
A peine élu, que déjà, des questions se posent sur les propositions de François Fillon. Dans le programme du candidat tout juste élu, cette phrase, passée inaperçue : "Parmi les nouvelles régions, certaines sont équilibrées, nous les conserverons, certaines sont notoirement trop vastes. Il faudra les réduire". Directement visés, la Nouvelle-Aquitaine... et le Grand-Est. Parmi les scénarios possibles, si un redécoupage se produit, l'Alsace pourrait alors retrouver son ancienne géographie. 

En 2014, François Fillon était déjà opposé au recoupement des régions, adopté par la majorité socialiste, et en fonctionnement depuis le début de l'année. Dans son programme, l'ancien Premier Ministre souhaite poser la question par référendum d'une fusion entre les départements et les régions.  Objectif : réduire le nombre d'échelons admnistratifs pour rendre les collectivités plus performantes et moins coûteuses.  

Le député de Paris souhaite réduire les dépenses publiques de 100 milliards d'euros, dont la moitié sur l'Etat et les collectivités territoriales. 

Plus d'informations dans notre édition de 19 heures 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique région grand est fusion des régions réforme territoriale primaire les républicains élection présidentielle élections