François Hollande en Lorraine ce jeudi

A un mois et quelques jours du 1er tour des élections régionales, le président de la République poursuit son tour de France de soutien aux forces de gauche et à l'action gouvernementale. Jeudi 29 octobre 2015, il se rend à Montigny-lès-Metz et à Nancy pour parler SMV et politique de la ville.

En tournant de promotion de l'action du gouvernement dans toutes la France à quelques semaines des élections régionales, le président de la République François Hollande fera étape en Lorraine, jeudi 29 octobre 2015 en Moselle et Meurthe-et-Moselle. Une étape commentée ce mercredi soir en direct dans le 19/20 Lorraine par notre politologue François Laval, directeur du campus franco-Allemand de Sciences Po Paris à Nancy.


François Hollande visitera jeudi en début d'après-midi les structures du Service Militaire Volontaire de Montigny-lès-Metz ouvert il y a quelques jours (voir notre article) et rencontrera quelques-uns des cent jeunes qui y participent. Il se rendra ensuite au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, où il prononcera un discours.

Il sera accompagné lors de ce déplacement de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, de Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, et de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.

Le programme prévisionnel :

  • 14h : Arrivée à la caserne de Montigny-lès-Metz, accueil par le Général de Corps d’Armée Jean-Louis Paccagnini, gouverneur militaire de Metz. Visite des structures du Service Militaire Volontaire et rencontre avec les jeunes.
  • 16h15 : Arrivée au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. Réunion avec les élus. Discours introductifs d'André Rossinot, président de la Communauté urbaine du Grand Nancy (CUGN) et de Mathieu Klein, président du CD54. Discours du Président de la République.
Le Service Militaire Volontaire (SMV)
L'Armée de Terre, chargée de ce projet initié par François Hollande après les attentats de janvier, compte recruter et former 300 jeunes pour la première année du SMV, d'ici l'été 2016, et 1.000 au total d'ici septembre 2017. Ce SMV sera la prolongation en métropole d'un dispositif existant déjà Outre-mer.

Le premier centre, qui a ouvert ses portes à Montigny-lès-Metz (Moselle) avec 100 volontaires, offre notamment un cursus de maintenance automobile en partenariat avec le groupe PSA. D'autres centres sont implantés à Brétigny-sur-Orge (Essonne) en novembre, puis La Rochelle et Châlons-en-Champagne (Marne).

L'expérimentation est financée par le ministère de la Défense à hauteur de 40 millions d'euros. Elle mobilisera au total une centaines d'encadrants militaires pour l'année 2015-16 puis 250 au-delà.
Plusieurs sociétés - dont la SNCF, Euro Disney et PSA - se sont déjà engagées à former et embaucher des volontaires.