Cet article date de plus de 4 ans

French Tech : l'Alsace va participer à deux labels thématiques

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, et la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, ont annoncé qu'une vingtaine de territoires allaient bénéficier du label French Tech, en plus des 13 métropoles qui bénéficient déjà de ce dispositif de soutien aux jeunes entreprises numériques.

Des "réseaux thématiques", qui concerneront la e-santé, les objets connectés, l'e-éducation, les technologies vertes, les fintechs (technologies en matière de paiement et de banque), la cybersécurité, le e-commerce, le sport ou encore l'alimentation, permettront à des territoires ne bénéficiant pas du label "métropole French Tech" d'être intégrés au dispositif.

En plus des 13 métropoles labellisées "French Tech" qui ont été confirmées à cette occasion, 21 territoires ont été sélectionnés après appel à candidature afin d'intégrer ces réseaux thématiques.


L'Alsace va participer à deux réseaux via le pôle métropolitain Strasbourg-Colmar-Mulhouse

Réaction de Philippe Richert

Le président du Conseil régional du Grand Est se réjouit de la confirmation des labels Métropoles French Tech et du lancement des réseaux thématiques French Tech : « Je me félicite de cette annonce, représentative de l’excellence de notre territoire et des maillons solides que la Région fédère dans les secteurs de la santé, du numérique, de la finance et du sport. Elle illustre ainsi le dynamisme régional dans des domaines de pointe, notamment à travers la mobilisation d’une chaîne complète d’acteurs accompagnant les entreprises innovantes. » LoRnTECH (Nancy, Metz, Thionville, Epinal) a été confirmée parmi les 13 Métropoles French Tech.

Par ailleurs, dans les neuf réseaux thématiques French Tech au niveau national, trois font partie de la Région Grand Est :
- French Tech Alsace s’illustre dans les réseaux HealthTech (santé, médecine, biotechnologies, dispositifs médicaux, bien-être et silver economy) et IOT Manufacturing (internet des objets, objets connectés, hardware, impression 3D, robots et drones),
- LoRnTECH intègre les réseaux IOT Manufacturing et FinTech (finance, paiement, néo-banque, gestion de l’épargne, trading, robot advisors, crowdlending, crowdfunding et assurance),
- Nogentech rejoint le réseau HealthTech,
- Reims Tech rejoint le réseau Sports.

Cette annonce démontre l’attractivité et la compétitivité du Grand Est, un territoire dans lequel il fait bon entreprendre, notamment dans le secteur des nouvelles technologies.

Réaction de la Ville de Mulhouse

La French Tech Alsace doublement reconnue ! Après un premier réseau thématique MedTech annoncé en juin 2015, le Pôle métropolitain
Strasbourg-Colmar-Mulhouse décroche son entrée dans un second réseau : IoT Manufacturing.

La confirmation du réseau Health tech constitué de 24 territoires français est une formidable reconnaissance de l’excellence de tous ceux, qui au coeur de l’Alsace, imaginent, conçoivent et développent chaque jour les plus innovants dispositifs médicaux de demain. Candidat au réseau thématique « Industrie du Futur », French Tech Alsace rejoint les 16 territoires nationaux retenus autour de la thématique IoT Manufacturing comprenant l’internet des objets et l’industrie du futur. A nos côtés, de nombreuses métropoles telles que Toulouse, Nantes, St-Etienne, la Lorraine et Angers.

Le Pôle métropolitain Strasbourg-Colmar-Mulhouse et les nombreux partenaires de la French Tech Alsace – acteurs privés et publics, entrepreneurs, investisseurs, organismes de formation, accélérateurs et incubateurs de start-up, – sont heureux d’intégrer, au travers de deux réseaux thématiques, la prestigieuse équipe de France des métropoles françaises.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies sorties et loisirs